Un voyage autour du monde!


 C’est avec son passeport en main que le public du Show Culturel a embarqué vendredi au l’amphithéâtre Banque Nationale pour participer à une expérience riche en diversité. Après un bel hommage poétique dédié à la récente journée de la femme, c’est au tour de Sadrac Amos d’animer l’évènement et de raviver un public divisé en supporters de Gallagher et PK.

On commence la soirée par l’Amérique du Nord avec une performance de danse impressionnante de Xavier Amany. Ensuite, c’est au tour du rappeur Mike D venu tout droit de Miami de faire claquer des mains un public séduit. Le comité Danse du monde prend le relais avec des chorégraphies hip-hop et modern jazz. On s’accroche fermement à nos sièges lors de la performance inédite de Pôle Fitness des talentueuses Taïna Toussaint et Isabelle Drouin, qui mélangent à merveille acrobaties et danse. Jean Luc enchaine avec une interprétation de la chanson populaire de Weeknd « Can’t feel my face » en ajoutant des pas de danse dignes du roi de la pop, Michael Jackson.

Après un court entracte où le public est invité à se désaltérer et à s’étirer les jambes, on réembarque une nouvelle fois vers une nouvelle destination. Et c’est que nous visitons l’Amérique latine avec le comité Danse du Monde qui revient en force avec de nouvelles danseuses, ainsi que le groupe V&V Dance qui nous coupe le souffle avec une performance énergique aux couleurs des Caraïbes.

Prochaine destination: L’Espagne, avec un morceau de violon captivant interprété par Johnny Huynh et Maxime Machado-Vieira. On fait un arrêt au Maroc avec l’humoriste Anas Hassouna, diplômé de l’ENH (Ecole Nationale de l’Humour), qui déclenche plusieurs fous rires parmi le public avec des anecdotes hilarantes.

Mais il est temps de resserrer sa ceinture, car on se dirige vers le continent africain avec les belles danseuses Hiko Eyitayo et Sarah-Lynn, deux étudiantes du HEC qui font également partie des danseuses du HEC Fashion Show 2016. Arrive ensuite le 2KSQUAD pour représenter la Corée du Sud avec une danse Kpop électrifiante. On termine la soirée en beauté avec la Polynésie Française, Tahiti. C’est dans des costumes traditionnels exotiques que de belles danseuses viennent nous en mettre plein la vue avec trois danses plus sensuelles et gracieuses les unes que les autres. La troupe Tamari’i no Tahiti d’Aurélie Felez Cela est accueillie par un public euphorique composé en grande partie de représentants tahitiens.

Sous une pluie d’applaudissements, on remercie tous les artistes et les organisateurs qui ont rendu possible cet évènement. Le voyage en valait amplement la peine et le comité HECulture ainsi que l’organisatrice Océane Lorphelin ont réussi à relever un très beau défi: ajouter un bagage culturel aux expériences du public. En attendant le prochain vol, suivez l’actualité du comité  sur leur page Facebook.

 

Catégories: Culture,Événements

Tags: ,