Un mix de mode et d’académique : Les coulisses du Fashion Spectrum

Les compétitions académiques te tentent mais tu n’as jamais vraiment trouvé ton compte ? Et bien c’était mon cas à moi aussi figure toi ! Mais ces dernières semaines, j’ai eu la chance de participer à une expérience plus qu’enrichissante… Vous êtes prêts ? Je vous raconte tout!

Plutôt intéressée par le domaine de l’industrie de la mode et voulant me forger ma propre expérience de résolution de cas, la première Edition du Fashion Spectrum était pour moi un signe du destin.

En quelque mots, cet évènement sort tout droit des méninges d’une étudiante d’HEC qui a décidé de réunir 4 comités « Mode et Affaires » autour d’une compétition académique.  HEC, Concordia, McGill et l’UQAM ont alors recruté des étudiants dans leurs universités respectives qui allaient avoir le rôle précieux de porter les couleurs de leurs écoles !

 

Concrètement, ça s’organise comment ?

4 équipes de 3 étudiants représentaient HEC : une équipe pour chaque commandite, plus spécifiquement des marques de la grappe montréalaise.

Pendant 3 semaines, toutes les fins de semaine (oui oui merci HEC) nous étions, par équipe, coachés par notre incroyable présidente du comité Mode et Affaires Nour Ben Mahmoud. Nous devions chaque samedi nous isoler durant 4 heures et résoudre un cas comme le jour J pour nous entraîner au mieux à développer certaines habiletés. Nous présentions ensuite notre analyse, solutions et implantation à une coach différente chaque semaine qui nous montrait nos éventuelles erreurs ou maladresses. Cela nous a été grandement bénéfique car il fallait faire un pitch de 15 minutes , fournir un Power Point très élaboré, présenter une bonne analyse, une solution extrêmement détaillée (et non pas 10 comme nous avions fait au début… oups) et tout cela dans un temps imparti. Autant vous dire que nous avons énormément appris et progressé durant ces semaines de coaching!

Après ces trois fins de semaine  (intenses) nous voilà la semaine de la compétition. Celle ci s’est déroulée le 1 et 2 février dernier à HEC (à la maison !).

Le 1er février était réservé à une rencontre préliminaire avec l’entreprise de notre cas et donc notre jury.  Mon équipe et moi même avons été assignés à Mackage (maison de mode montréalaise qui fait des manteaux contemporains d’extérieur). Le lendemain, fameux jour de pitch, nous nous sommes isolés pendant six heures (oui vous avez bien lu) dans une salle au 4ème étage de Decelles pour résoudre notre cas. Nous avons ensuite présenté notre réflexion devant notre jury et autant vous dire que la compétition fut rude face aux étudiants en mode et design de troisième année…

Le soir, nous avions rendez-vous au gala de fin de compétition pour clôturer cette belle aventure. Bien qu’HEC n’ait pas remporté de prix cette année, nous ressortons de cette expérience avec un beau bagage de conseils et de connaissances.

Savoir pitcher est réellement un art et requiert des habiletés particulières que nous avons eu la chance de développer petit à petit ces dernières semaines.

Nous sommes tous unanimes sur une chose : nous avons vécu la plus belle expérience possible dans le domaine de la mode ! Il faut le vivre pour le comprendre. Alors cher (es) étudiant (es) d’HEC je vous attends en 2020 pour la deuxième édition du Fashion Spectrum.

 

Ps : Essayez de relever le niveau quand même !

 

Catégories: Académique,Art et vie culturelle,Compétitions,Sans catégorie

Tags: ,,,,,,,,