Un troisième édifice, mais pourquoi faire?

Tu en as vaguement entendu parler, l’UQAM dit qu’on leur a « coupé l’herbe sous le pied » (l’appui du Quebec leur a été refusé pour un nouvel édifice) ou encore Mc Gill et Concordia se plaignent car la compétition va s’accroître.

Pourtant depuis le 17 octobre 2016, c’est officiel, un troisième établissement pour HEC va ouvrir ses portes à Montréal. Cependant cette fois-ci, on change de quartier puisqu’il se situera au cœur du centre ville. L’Intérêt vous éclaircit sur plusieurs points!

  • Où sera-t-il localisé exactement ?

Localisation du 3e édifice de HEC MontréalSi je vous dis entre la côte du Beaver Hall et la rue Saint-Alexandre… Ça vous dit quelque chose ? C’est en effet, près de la station Mc Gill que prendra place le nouvel édifice. Après 40 ans d’exil sur le chemin de la Côte Sainte-Catherine, HEC Montréal fait son grand retour au cœur de la ville.

Comme HEC ne fait jamais les choses à moitié, sa superficie devrait être de 18 110 mètres, ce qui correspond à peu près à trois terrains de foot et devrait être constitué de six à huit étages.

 

  • La question que l’on se pose c’est pourquoi ? Pourquoi quitter notre cher et tendre quartier des universités francophones pour rejoindre le quartier des universités anglophones ?

Être situé dans le quartier des affaires permettra de renforcer les liens avec ses partenaires, ses diplômés et permettra aux professionnels qui veulent acquérir de nouvelles compétences d’avoir accès à l’école plus facilement.

Ceci permettra de favoriser la recherche car il y a aura un lien direct entre les entreprises et le milieu universitaire. Au cœur du quartier des affaires, HEC Montréal bénéficiera d’une concentration de professionnels à proximité.

Ce projet est centré surtout sur les professionnels puisque cet établissement accueillera notamment les programmes de MBA et certains cours spécialisés destinés aux professionnels. Les programmes concerneront des formations privées pour des cadres. Le prix du diplôme s’élèvera jusqu’à $89 000.

Cependant les édifices de Côte Sainte-Catherine et de Decelles ne seront pas remplacés, ce troisième établissement ne sera que complémentaire.

Au fil des années, HEC a trouvé plusieurs solutions pour faire face au problème du manque d’espace en augmentant la location de bureaux par exemple.

En 20 ans, la population d’HEC a augmenté de 60%. C’est pourquoi aujourd’hui HEC Montréal crée un troisième édifice.

  • Mais tout ça, c’est pour quand ?

Le projet a été accepté le 17 octobre dernier, il faut maintenant faire l’élaboration du dossier d’affaires. Il faut donc compter 12 à 18 mois pour cela, ensuite il devra être approuvé puis la construction pourra commencer.

En ce qui concerne le financement, le gouvernement contribuera à la construction en injectant 94 millions dans le projet. HEC Montréal injectera 70 millions.

Ainsi, pour ceux qui voudront faire un MBA dans quelques années, vous aurez la possibilité d’étudier dans ce tout nouveau édifice!

Avec ce projet, HEC Montréal continue d’innover afin d’offrir de nouvelles possibilités aux étudiants et professionnels!

Pour plus d’informations: http://www.hec.ca/nouvelles/2016/nouvelle-etape-franchie-vers-la-construction-d-un-edifice-au-centre-ville.html

Catégories: HEC Montréal