Tour du Monde HEC Montréal : France

Tu souhaites partir à la conquête de contrées lointaines, découvrir de nouvelles cultures et partir à la rencontre de personnes aux modes de vie vraiment différents du nôtre ? Ça tombe bien, car HEC te permet de vivre une session en échange dans une Université partenaire, et les dépôts de candidatures se font dès ce mois de janvier ! Pour t’éclairer un peu, l’Intérêt te propose un petit Tour du Monde du 16 au 20 janvier, grâce à des étudiants de HEC qui témoignent sur leurs expériences respectives !

Nicolas, échange à Paris (France), Sciences Po Paris

  1. Décris ton expérience en quelques mots.

C’est difficile à décrire en quelques mots. Au cours de mon séjour à Paris, j’ai eu la chance d’obtenir un stage pour l’été à Marseille ce qui m’a permis de prolonger mon séjour pour un grand total de 8 mois. Ce que je retiens de ce séjour, c’est évidemment les personnes que j’ai rencontrées et les nombreuses aventures que j’ai vécues.

  1. Avais-tu choisi cette destination ? Si oui pourquoi ?

Oui, j’avais choisi Paris comme destination. J’ai choisi Paris parce que j’y suis né, mais je n’y avais jamais vécu puisque ma famille est retournée vivre au Québec quand je n’avais que 4 ans. Je n’avais donc aucun souvenir de la France alors que mes parents m’ont toujours raconté plusieurs histoires sur leur séjour d’une dizaine d’années là-bas. Je voulais découvrir moi-même ce pays.

15995710_10212255812459144_516716772_n

  1. Comment se passe le système scolaire pour les étudiants en échange dans ton école ? Le niveau était-il élevé ?

L’échange avec SciencesPo Paris se fait dans le programme du master en finance et stratégie. Le niveau était élevé, de par le programme et surtout puisque plusieurs cours étaient directement liés à la politique européenne (ex : risque bancaire et politiques de la BCE).

  1. Comment sont les gens ? T’es-tu facilement fait des amis locaux ou tu as eu quelques difficultés ?

À Paris, j’ai vécu à la maison canadienne de la cité universitaire. C’est principalement là que je me suis fait des amis. Les SciencesPistes que j’ai rencontré en cours se connaissaient déjà beaucoup pour la plupart ce qui rendait le cercle quelque peu fermé, mais ça ne m’a pas empêché de me faire des amis parmi ceux-ci.

  1. Le pouvoir d’achat si on le compare à celui du Canada ?

Je crois que tous nos lecteurs français le savent, mais la faiblesse du dollar canadien rendait le coût de la vie en France, et notamment à Paris, très cher. Mon portefeuille a eu mal !

  1. Comment tu t’y es pris pour voyager durant ton échange ? (le WE, en semaine, avant / après ton semestre)

Un peu n’importe quand lorsque je trouvais des amis avec qui partir honnêtement. Ce qui importait dans mon choix de date de voyage, c’était plus le prix le plus bas, ce qui faisait en sorte que je partais souvent le mardi ou mercredi. Et pour économiser dans les voyages, rien de mieux que le bus (de nuit) pour les petits voyages de 14h! Paris-Marseille pour 10 euros, ça vaut le coût !

16010614_10212255812619148_113254843_o

  1. Quelle est ton anecdote la plus fun ?

Vers la fin février, j’étais supposé rejoindre un ami à Varsovie pour y passer la semaine. Le vol Paris – Varsovie devait prendre environ 5h. Or, me rendre à Varsovie a dû me prendre environ 17h en raison de plusieurs pépins. Pour faire simple, je ne prendrai plus jamais Ryan Air puisqu’ils n’avaient pas mis assez d’essence dans leur avion et ont été obligé de faire un atterrissage d’urgence à Bruxelles car ils allaient manquer d’essence…

  1. Aimerais-tu y retourner ? As-tu déjà songé y vivre à long terme ?

Oui j’ai vraiment aimé mon séjour en France. Si jamais une opportunité se présente, je serais très ouvert à y retourner pour y vivre.

  1. Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise sur le plan personnel durant ce voyage ?

La débrouillardise est sans doute ce que j’ai le plus appris. À plusieurs moments j’ai dû me débrouiller, que ce soit pour combattre le monstre qu’est l’administration française (que Dieu soit avec vous !), trouver un endroit où dormir à la dernière minute lors d’un voyage impulsif ou encore pour me démerder lors des grèves des transports en France (c’est-à-dire tous les jours).

  1. Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait partir au même endroit ?

Profite !

Tu peux retrouver d’autres interviews Tour du Monde ici !

Catégories: Échanges