Tour du monde HEC Montréal : l’Australie

Tu as toujours rêvé de partir à l’aventure? Savais-tu que l’école t’offre l’opportunité de participer à un programme d’échanges internationaux qui pourrait te mener presque partout dans le monde? L’Intérêt te propose un avant-goût de cette expérience incroyable à travers des témoignages d’étudiants déjà partis, histoire que tu retrouves ta motivation à étudier (peut-être a-t-elle disparue en cette période assez fraîche!). De plus, tu devras, si tu souhaites participer, émettre une liste de choix de tes destinations privilégiées en janvier … Voici de quoi t’aider un peu!

On continue notre voyage direction l’Australie sous les bons conseils de Norman Renard parti à Canberra l’hiver dernier!

Si tu pouvais décrire ton expérience en quelques mots…

Ce fut une expérience incroyable ! J’ai pu découvrir des paysages que je n’avais jamais vu auparavant. Chacune des villes ont leur propre charme et sont très différentes les unes des autres !

J’avais entendu que l’accent australien est très différent mais surtout avec des expressions très particulières. Rendu là-bas, cela s’est avéré plutôt vrai. Beaucoup d’abréviations sont faites, comme Arvopour afternoon ou encore Sunnies pour sunglasses.

Voici une petite liste des choses à dire pour devenir un vrai Aussie (un Australien) : Lorsque vous croisez quelqu’un, commencez par : « G’day mate ! ». Si vous avez envie d’un McDonald, demandez où se situe le « Macca’s » ! Si un Aussie vous propose de la Vegemite ou Vegie, good luck mate !

Avais-tu choisi cette destination? Si oui pourquoi?

Canberra n’a jamais été dans mes choix d’échange. Mes 5 premières destinations étaient en effet en Australie avec Sydney, Melbourne ou encore Brisbane. Lorsque j’ai découvert que l’on m’avait attribué Canberra, j’étais surpris mais quand même heureux d’avoir la chance de pouvoir partir en Australie.

Comment sont les gens ? T’es-tu facilement fait des amis locaux ou tu as eu quelques difficultés ?

Les gens sont très accueillants en Australie. Je me suis fait quelques amis locaux mais par le biais du sport. En effet, je vous conseille de pratiquer des sports que vous ne retrouverez nulle part ailleurs comme le footy (Rugby Australien). Cela permet de rencontrer des locaux et cela leur fera plaisir de vous apprendre les rudiments de ce sport qui est ancré dans leur culture.

Sinon, la majorité de mes amis était ceux en échange !

Comment se sont passées tes études à l’Université partenaire ? Es-tu heureuse de retrouver HEC ?

Les études en Australie sont différentes d’ici. En effet, les 3h de cours traditionnels sont répartis en 2h de cours théoriques et 1h d’exercices. C’est une autre manière d’étudier mais qui fonctionne bien lorsque l’on s’organise. J’avoue avoir été très content de retrouver HEC. Lorsque je suis revenu, j’ai eu ce sentiment de retrouver une famille. Il y a quelque chose à HEC qui est unique et que je n’ai pas retrouvé dans mon université d’échange.

Le pouvoir d’achat si on le compare à celui du Canada ?

La coût de la vie à Canberra en tant que tel est plutôt similaire à Canada, seuls les loyers sont extrêmement chers. Il faut compter environ 300$/semaine pour un logement universitaire. Le coût de la vie à Sydney ou Melbourne est d’ailleurs plus gros qu’à Canberra. Le mythe que l’Australie est un échange qui coûte cher est vrai. Cela est surtout dû aux loyers et des coûts de transport lorsque l’on veut voyager.

Comment tu t’y es prise pour voyager durant ton échange? (le W-E, en semaine, avant / après ton semestre)

Dès que j’avais l’opportunité de partir, je le faisais. J’avais la chance d’avoir cours seulement en début de semaine alors je préférais partir dès le mercredi soir ou jeudi matin et je revenais le dimanche soir (parfois le lundi matin). Le meilleur type de transport est le bus. Avec des compagnies comme Greyhound, on peut voyager pour pas trop cher. Si la destination est loin alors il faut envisager l’avion ou un long roadtrip.

Quelle est ton anecdote la plus fun ?

Il y a quelques papiers à remplir avant de partir en échange dont un pour les résidences universitaires. Il faut le remplir en indiquant quel type de logement tu préfères (avoir un colocataire, être seul, etc…) et faire une liste des résidences que tu souhaites. Là où il faut faire attention, c’est lorsqu’une chambre dans une résidence vous est attribuée par courriel, vous avez 2 jours pour répondre à l’annonce. Ce courriel était tombé dans mes courriels indésirables et donc je ne l’avais pas vu. J’ai donc dû leur expliquer la situation et faire le nécessaire pour que je puisse quand même avoir un logement.

Aimerais-tu y retourner? As-tu déjà songé y vivre à long terme?

J’aimerais beaucoup retourner en Australie, découvrir d’autres endroits que je n’ai pas eu le temps de visiter. Le pays est tellement grand que l’on n’a pas le temps de tout faire en un échange. Chaque endroit à son charme et est très différent selon si tu vas dans le sud ou sur la côte Est par exemple. Je ne songe pas à y vivre à long terme mais je ne regrette aucunement mon expérience là-bas.

Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise sur le plan personnel durant ce voyage?

Ce fut une expérience que je n’oublierai pas. Cela a été plus que formateur de découvrir un pays aussi loin. L’Australie a une culture bien à elle mais qui vaut définitivement le coup d’être découverte. Il y a tant de choses à faire là-bas que tu ne peux jamais t’ennuyer. Je rentre avec des souvenirs plein la tête que cela soit par des rencontres, des paysages, ou des voyages plus beaux les uns que les autres.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait partir au même endroit?

Si toi aussi tu pars en Australie, je te conseille de prendre toutes les opportunités qui s’ouvrent à toi. Ces 6 mois d’échange vont passer plus vite que tu ne le penses mais je t’assure que tu ne vas pas le regretter !

Catégories: Échanges,Sans catégorie

Tags: ,,,