StartUp Week-End 2019 : L’avis des anciens participants

Par Cécile Tarres

Il est temps pour toi de réveiller ton âme d’entrepreneur et de propulser tes idées de génie car le StartUp Week-End revient en force pour sa 9ème édition avec un slogan fort : Keep Yourself Alive. Si cela t’évoque de l’adrénaline, du plaisir ou encore de l’action, tu as vu juste car le thème de cette année est Le Divertissement ! Un thème large, englobant une multitude d’activités, de quoi te donner des idées en masse ! 

Le principe du StartUp Week-End est très simple : tu as 54 heures pour monter ton projet d’entreprise à l’aide de tes coéquipiers. Le tout sera jugé par une sélection de jurés prestigieux. Pour t’aider dans ce défi qui n’est pas des moindres, tu seras accompagné de mentors uniques : des entrepreneurs, des profils atypiques, issus de l’industrie du divertissement, etc. En bonus, la YEP te promet un week-end sous une ambiance fun et détente avec des repas en famille, des workshops et autres surprises…

Cet évènement existe depuis plusieurs années maintenant et a déjà fait ses preuves auprès des étudiants. Aujourd’hui, l’Intérêt te propose de rencontrer les anciens participants des éditions précédentes du StartUp Week-End et d’écouter leurs expériences ! 

Merci à Frédérique Asselin, Alvaro Chavez et Caroline Drouhin pour vos précieux témoignages !

Pourquoi as-tu participé au SW ?
Frédérique : À la base, j’ai toujours eu un intérêt et une certaine curiosité envers l’entrepreneuriat. J’avais déjà participé à quelques projets de startups auparavant et le fait d’être submergée dans un environnement entrepreneurial me manquait. 
J’ai donc vu le startup Weekend comme une opportunité de me replonger dans un environnement axé sur la créativité et l’innovation. J’avais aussi envie de rencontrer des gens qui partagent le même amour du monde des startups.

Caroline : J’ai vu l’évènement passé sur Facebook et j’ai vraiment eu envie de tester ! Travailler en équipe tout un week-end sur un projet parti de zéro, c’est vraiment une expérience à vivre. J’ai aussi eu envie de participer pour l’aspect réseautage de l’évènement : étant en prépa, c’était l’occasion pour moi de rencontrer plein de nouvelles personnes !

Comment as-tu trouvé ton Weekend en général ?

Frédérique : Je me suis inscrite en ne sachant pas trop à quoi m’attendre. Je suis arrivée et je ne connaissais personne, mais ça a très vite changé. J’ai adoré l’intensité de cette fin de semaine : travailler 54 heures pour créer un produit de A à Z c’est fou. 
Le premier soir, sans m’être préparée, j’ai fait un pitch parce que j’ai eu une idée quand ils ont présenté le mandat. C’était incroyable de voir les gens se mobiliser autour de l’idée. Il ne faut vraiment pas avoir peur de se lancer et de proposer une idée parce que le Startup Weekend est fait pour ça.

Caroline : Mon week-end était top ! très enrichissant même si fatiguant… J’ai aimé rencontrer des étudiants de première, deuxième et même troisième année. Ça m’a aussi permis de me développer sur un plan plus personnel : ce que j’aime, ce que j’aime moins, etc.. et en plus de ça la nourriture était vraiment très bonne !

Peux-tu nous décrire rapidement ton projet ?
Frédérique : Notre projet s’appelait « Mamie à la rescousse ». Le but était de collaborer avec les personnes dans les foyers de personnes âgées semi-autonomes afin de prendre des fruits et légumes moins beaux afin de les transformer en petits plats réconfortants pour les étudiants.

Ainsi, non seulement les ainés avaient l’opportunité de participer à une activité à laquelle ils pouvaient partager leurs connaissances en cuisine, mais en plus les étudiants avaient l’opportunité de d’acheter des plats fait avec amour…Parce que les petits plats sont toujours meilleurs quand ils sont préparés par grand-maman et grand-papa n’est-ce pas ? 

Alvaro : Notre projet à nous, c’était de développer une application permettant aux festivaliers de facilement retrouver leurs amis si ils les perdent dans la foule.

Caroline : Notre projet reposait aussi sur le développement d’une application qui avait pour but de scanner nos aliments et d’analyser ce que l’on mangeait : le nombre de calories, les nutriments apportés, etc. Cela avait pour but de sensibiliser à la consommation de nourriture saine et de finalement recommander des plats adaptés à chacun selon notre corps, notre activité physique, etc.

Qu’as-tu appris, ou quelles compétences as-tu pu développer durant ce weekend ?

Frédérique : J’ai appris sur le travail d’équipe et sur la façon de faire ressortir les forces de chaque membre dans l’équipe. J’ai acquis des compétences de leadership et de gestion du temps et j’ai également appris l’art du pitch en entrepreneuriat et comment aller interpeller efficacement le public.

Alvaro : Dans mon cas, j’ai appris à mieux pitcher ainsi que comment faire un business canvas model.

Caroline : Nous nous étions pas mal réparti les tâches dans notre équipe. Pour ma part j’étais assignée au développement de l’application ainsi que son design. J’ai donc pu développer mon esprit créatif et en apprendre plus sur la création et l’implantation d’une application. Évidemment, le startup Week-end a renforcé mes capacités de travail en équipe, gérer les idées contraires, voire les conflits !

Mot d’encouragement pour les futurs participants
Frédérique : Je vous encourage fortement à participer au Startup Weekend parce que c’est une compétition unique : vous avez beaucoup de latitude et c’est très concret. C’est une occasion parfaite pour tester votre créativité et votre sens de l’innovation. Vous allez rencontrer des gens vraiment incroyables et le projet que vous allez créer peut réellement se concrétiser. Vous allez travailler fort, mais vous allez adorer l’expérience. En résumé, vous allez énormément apprendre et créer des liens forts avec votre équipe.

Alvaro : faites-vous confiance, soyez créatifs et profitez de l’aventure !

Caroline : C’est une expérience à faire, c’est très enrichissant et vraiment un max de fun ! C’est un week-end qui t’apprend beaucoup sur le plan intellectuel mais aussi personnel.

3