Semaine humanitaire 2018 : à vos dons, prêt, partez !

Lundi soir dernier avait lieu le Gala des premières années au marché Bonsecours.

L’occasion pour les rookies de se mettre sur leur 31, de se mêler à d’autres groupes ou encore de rencontrer des membres des comités de l’école.

Le but? marquer officiellement le début de la symbolique Semaine Humanitaire du CSL au cours de laquelle des fonds seront apportés pour la Fondation Charles Bruneau . Ce centre de cancérologie aide chaque année des milliers d’enfants à bénéficier des meilleurs traitements pour le cancer pédiatrique au Québec (1 enfant sur 400 est touché par la maladie avant l’âge de quinze ans).

 

Notre quotidien est rempli de dépenses diverses. Et toi, fais-tu tes comptes?

2$ pour un café à la Coop par-ci, 6,50$ pour un aller-retour avec les services de la STM par là,20$ chaque semaine sur ta Carte RFID…

Certains adhèrent à la maxime qui dicte « qu’il n’y a rien de gratuit dans la vie ». Quoique la fluctuation sur notre compte de carte de crédit soit un enjeu pour la plupart d’entre nous, il y en a pour qui elle représente le fait d’être guérie ou non. Votre pumpkin spice latte n’a-t-il pas l’air anodin lorsqu’on le compare avec le bien-être des autres?

Malgré tout le pragmatisme dont notre école de gestion est capable, reste-t-il que cette même institution est remplie d’êtres de cœur. Lors de cette Semaine Humanitaire, malgré la compétitivité des groupes, les étudiants uniront leurs forces afin d’amasser un maximum de fonds.. Pour cela, L’Intérêt a enquêté pour répondre aux questions que tu t’es forcément posé avant de partir à la recherche de dons !

 

Qui?

Quoiqu’il serait tentant de se retourner vers les richissimes de ce monde, il se peut que ce ne soit pas le public qui sera le plus enclin à donner. En effet, c’est à toi noble étudiant d’HEC, que nous demandons de faire un petit effort (les bonnes actions sont toujours récompensées par le karma). Va donc gratter le fond des poches afin d’y trouver quelques sous et ultimement aider les gens dans le besoin (tout en récoltant des points pour le GRA!)

 

Où et quand?

Absolument partout … Tu trouveras des stands dans l’école, vendant toutes sortes de délicieux snacks pour ta petite faim durant le cours de compta. Ou alors, les membres des groupes te harcèleront pour te rendre des services en échange de ta rémunération pour la bonne cause.

Cette année, belle initiative de Promo Shadow qui t’embarque dans la Shadow Run où tu pourras allier effort physique et bonne cause : eh oui ! une partie de chaque billet acheté sera renversée à la fondation Charles Bruneau ! Si ce n’est pas beau ça !

Il est vrai que les champs de patates de Saint-Ubalde sont magnifiques, mais il se trouve que ce n’est pas l’endroit idéal pour obtenir des résultats florissants. Voici donc un petit top 3 des endroits les plus animés à Montréal pour la récolte. En troisième position, on retrouve le vieux port. De nombreuses familles sillonneront les rues avec des sous pleins les poches pour acheter de la crème glacée, pourquoi pas en donner à la fondation ? En deuxième position, le marché Jean-Talon. On y retrouve une forte concentration de gens qui ont de l’argent liquide, et quel bel endroit pour donner un petit 1$! Enfin, ruez-vous dans la rue Sainte-Catherine afin d’attraper des passant(e)s déjà dans une optique de liquidation de leur compte en banque pour leur session shopping.

En bref, l’Intérêt vous suggère simplement d’être sincère et d’amasser des fonds avec toute la jovialité dont vous êtes capable. Avec les stratégies mentionnées plus haut, ne reste plus que votre participation pour faire de cette semaine humanitaire une véritable réussite et dépasser les 85 000 dollars atteints dans les années précédentes.

N’oublie pas que tu peu faire des dons en tout temps, juste en cliquant ici!

Catégories: AEHEC,Comité CSL,Événementiel

Tags: ,,,,,