Quand les rookies se présentent au Cocktail 101

Mardi dernier, j’ai assisté à  l’annuel Cocktail 101 de l’AEHEC, mon premier évènement formel à HEC. Bien que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, j’étais enthousiaste à l’idée de pouvoir participer à l’évènement (et bien sûr de me trouver une robe pour l’occasion).

Après quelques accrochages dus à la combinaison entre mes talons aiguilles et les rues cahoteuses du Vieux-Port, j’arrive au marché Bonsecours, où je rejoins mon groupe qui s’est retrouvé devant l’entrée. Quelques minutes plus tard, nous sommes invités à entrer, afin qu’on se dirige vers l’espace cocktail, où tous se réunissent autour d’une coupe de vin et de petits fours (dont certains végétariens à mon plus grand plaisir).  Tout le monde est sur son 31, ce qui rend l’occasion encore plus spéciale – bien sûr, l’ARV est là pour immortaliser nos looks chics. Nous sommes entassés dans le lobby un verre à la main, l’ambiance est chaleureuse et je salue les gens que je connais qui jaillissent de tous les côtés.

12060112_10204886945268850_1491388339_o
© ARV Off Record

Lorsqu’on nous demande de passer à table, je ressens un petit stress : Passer la soirée avec 7 inconnus est une situation plutôt inhabituelle! Je trouve donc la table #6 à laquelle je suis assignée et je fais connaissance avec mes voisins de table, qui s’avèrent sympathiques dès les premiers instants : je suis soulagée! D’ailleurs, on a tous déjà du vin dans le sang, ce qui facilite bien entendu les premiers contacts avec ces collègues d’autres groupes, qui jusqu’ici étaient seulement considérés comme des adversaires au GRA. La conversation coule si bien qu’on doit nous arrêter, afin qu’on s’assoit pour écouter  le premier conférencier. M. Plourde, le président et chef de la direction de chez Cascades, vient nous parler de la Fondation Charles-Bruneau et de la cause qu’elle soutient, puisque nous devrons la supporter également au cours de la semaine humanitaire qui est  lancée par cette soirée. Le repas se poursuit avec un enchaînement entre plats et conférences qui nous sensibilisent à la philanthropie.

Au travers de ces propos intéressants se déroulent également des conversations farfelues à table ainsi que des tentatives d’obtenir davantage de vin, qui malheureusement (ou peut-être heureusement en fin de compte) se révèlent infructueuses. Bref, la soirée défile en un clin d’œil et avant même que je ne puisse le réaliser, le dessert est servi (un gâteau triple-chocolat délectable d’ailleurs). Heureusement, ce n’est pas déjà la fin, puisque la soirée se poursuit au Jack Saloon à quelques pas de là.

12059350_10153579650984477_1318518264_o
© ARV Off Record

Somme toute, cet évènement visait à sensibiliser les étudiants à l’implication sociale, démarrant ainsi la semaine humanitaire, ainsi qu’à faire du réseautage. Ce mot, au départ, m’effrayait un peu puisqu’il s’agissait là d’un nouveau concept pour moi, mais suite à mon expérience, j’ai réalisé que ce terme, finalement, signifiait seulement de rencontrer et de créer des liens avec des gens qui partagent mon environnement, tous aussi différents qu’attachants. À quiconque aurait la chance de participer à l’une de ces soirées : N’hésitez pas une seconde, c’est une occasion à ne pas manquer! Pour moi, ce fût une première expérience enrichissante et agréable; Maintenant, nous sommes prêts à attaquer les 101 soirées de réseautage qui nous attendent au cours des 3 prochaines années.

 

Catégories: Événements,HEC Montréal

Tags: ,,,,