Rentrée d’hiver, bienvenue aux nouveaux groupes!

Si les cours reprennent pour certains, ils commencent à peine pour d’autres. En effet, les groupes d’hiver, trop souvent méconnus, ont intégré HEC lundi dernier. Ce derniers tout comme leurs cousins d’automne, ont leurs propres intégrations et plusieurs événements se sont déroulés pour eux cette semaine.

Jour 1: premier [email protected] de la session d’hiver suivi d’une soirée au club La Boom, qui cette année, était accessible à tous.

Jour 2: Beurrage (au salon L’Oréal il faut le préciser) puis la grande nouveauté de cette hiver, une pool party à l’EVO. Il faut rappeler que l’année dernière, les groupes d’hiver ont assisté à la soirée H-Ice, en extérieur et sous -20 degrés. Autant dire que cette année, l’ambiance était nettement plus chaude.

Jour 3: le classique [email protected] au Salon l’Oréal suivi du BO (comme à chaque semaine). Ambiance festive à l’Abreuvoir pour clôturer cette semaine.

 « Avoir des intégrations pendant les journées de cours fait en sorte que t’es vraiment poussé à tes limites! Le beurrage c’est l’expérience d’une vie, tu tisses des liens solides avec tes camarades de classe! »

-Pascal, rookie du groupe 21.

Vous remarquerez forcément que les intégrations d’hiver sont bien moins conséquentes que celles d’automne, à cela un budget moins important et un nombre d’étudiants évidement plus réduit.

“Le fait qu’il y ait environ 1100 nouveaux étudiants à l’automne comparativement à 200 à l’hiver change la dynamique des intégrations; ne pas vraiment pouvoir faire d’événements à l’extérieur vient limiter la capacité aux événements.” explique Marc Antoine Duchesne, président du CSL.

12466066_984619678296902_2324144575448349169_o
© ARV Off Record

Cependant, les intégrations ont tout de même fait forte impression auprès des rookies, qui ont montré plus d’enthousiasme les uns que les autres.

« Les intégrateurs ont vraiment été nice et ont permis de réunir les groupes; j’ai vraiment été étonné par la vie sociale au HEC qui est démentielle. Les activités étaient sick! »

-Xavier, rookie du groupe 20.

En effet, les intégrateurs se sont beaucoup impliqués afin d’accueillir comme il se doit les nouveaux arrivants. La preuve en est, ils n’ont plus de voix. Ils ont su concilier leurs cours avec les intégrations, tout en gérant le manque d’effectif dû à la naissance du groupe 22.

« J’encourageais les rookies dans les moment où ils étaient un peu plus coincés, par exemple, pour crier des chansons ou juste influencer la participation aux activités. J’ai été surpris du nombre de rookies ayant participé aux intégrations! »

-Philippe, fantôme du groupe 21.

Par ailleurs, il est important de souligner le rôle du CSL et de l’AEHEC au sein de ces intégrations. Notons qu’une des premières préoccupations du CSL lors de leur campagne portait sur les intégrations d’hiver; ont-ils su les rendre plus conséquentes? Pour autant que l’on sache, cette semaine semble assez réussie. Le CSL a su démontrer autant de motivation et d’intensité qu’aux intégrations d’automne. Le comité a voulu changer la dynamique de ces dernières années, notamment avec la Pool Party, qui a été grandement appréciée.

« J’ai aimé l’aspect organisationnel de l’exercice et j’ai beaucoup apprécié l’accessibilité des membres du CSL et de l’AEHEC. Ils ont vraiment rendu les intégrations plus intéressantes que l’année dernière selon moi. »

-Tony, integ du groupe 20.

Le CSL nous promet encore de belles surprises, so get ready !

#howfarcanyougo

 

Catégories: Sport et social

Tags: ,,,,,,,