Procrastinons peu, procrastinons bien !

Ô lecteur, comme tu m’as manqué ! Il a fallu que je me retrouve en période d’examens pour enfin prendre le temps de m’adresser à toi de nouveau.

En effet lecteur, tu le sais, les périodes d’examens servent à être productif. Cependant, personne n’a dit qu’il fallait être productif dans les études. 

D’ailleurs, tu es probablement en train d’appeler la vieille tante du côté de ton grand-père paternel à qui tu n’as pas parlé depuis 4 ans, ou encore de récurer dans les moindres recoins les carreaux de la salle de bain qui se trouve derrière les toilettes ou mieux, tu règles enfin tes factures en retard depuis 7 mois… Bref, lecteur, ne te mens pas, tu procrastines ! Ce n’est pas grave, tu n’es pas le seul, tout le monde a le même problème que toi. 

La procrastination, c’est ce moment dans une vie où regarder 13 minutes d’une vidéo de Chouquette, le chat qui danse la rumba sur du Rihanna est la chose la plus importante que tu puisses faire. C’est quand tu décides que ta maison qui ressemble plus à un poulailler qu’autre chose mérite finalement un bon ménage. C’est quand tu penses qu’il est enfin temps de faire du sport, de déneiger ton allée ou de compter les fenêtres du bâtiment en face de chez toi. De toute façon, toutes les excuses sont bonnes pour ne pas étudier !

Oui, tu peux te rassurer en passant la journée à la bibliothèque livre ouvert, mais soyons honnête, jouer à Clash of Clans n’a jamais fait graduer personne…

Cependant, cessons de culpabiliser et demandons-nous plutôt comment lutter contre ce phénomène aussi inévitable qu’efficace!

Il est recommandé de faire des « to-do lists », on peut commencer par des tâches simples en découpant les grosses tâches en plus petites. Enfin, il est important d’allouer un temps à chacune des activités que vous allez faire. Une bonne organisation, un planning, ou tout moyen d’optimiser votre temps sont des solutions clés pour éviter de procrastiner.

Bon, très honnêtement, si j’avais de vraies solutions, mon GPA serait bien plus élevé donc je vous invite tout simplement à aller voir un médecin ou un psychologue… En effet, la procrastination peut être due à un manque de confiance en soi ou des problèmes d’organisation. Rien de bien dramatique cependant, donc pas de stress et vas te mettre au boulot au lieu de lire cet article !

GIF

Catégories: HEC Montréal