Comment la politique monétaire influence la stabilité financière

Le département d’économie appliquée de HEC Montréal a organisé ce lundi 8 février une conférence présentée par Timothy Lane, sous-gouverneur de la Banque du Canada. Le thème débattu était le lien entre la politique monétaire et la stabilité financière. De nombreux étudiants ont pris part à cet évènement qui mettait en cause un sujet très important aux yeux de la population spécialement aux yeux des jeunes en administration.

C’était ainsi l’occasion pour M. Lane de parler de la portée du travail que la Banque Centrale réalise pour maintenir la performance de l’économie stable. D’abord, Lane a expliqué l’importance accordée à l’inflation. Nous savons tous que l’inflation a des effets directs ou indirects sur notre quotidien. Elle met en cause la valeur de l’argent que nous possédons à travers les prix de biens que nous achetons. Pour nous étudiants, la maitrise de l’inflation a une double importance car elle affecte également le prix de nos activités de loisirs. Ainsi, la banque du Canada se donne pour objectif de maintenir l’inflation dans une cible fixée de 2% afin d’éviter que l’économie soit frappée par de fortes secousses.

images

M. Lane en a aussi profité pour parler du choix difficile de considérer la stabilité financière dans toutes les décisions économiques. Ainsi, si viser la stabilité économique via un assouplissement des politiques monétaires présente des avantages, il en demeure pas moins que les ménages en ressortent fortement endettés. Donc, les politiques d’assouplissement à travers les faibles taux d’intérêt favorisent plus de dépenses dans les ménages et une augmentation du prix des actifs. Toutefois, ces dépenses sont, pour la plupart financées par les prêts à bas taux d’intérêts, peuvent constituer une source d’endettement énorme et rendent l’économie plus vulnérable à long-terme.

Pour des jeunes étudiants, il est ainsi important de comprendre les effets que les politiques monétaires ont sur nos capacités économiques. Ces effets se font sentir dans les emprunts que nous contractons que ce soit sur nos cartes de crédit, sur nos prêts bancaires ou sur nos futurs prêts hypothécaires à travers les taux d’intérêt.

Mr Lane a profité pour rassurer ceux qui s’inquièteraient des conséquences de la baisse des prix du pétrole sur l’économie canadienne ainsi que de la récente hausse des taux d’intérêts décidée par la FED aux États-Unis. Il a ainsi parlé des outils macro-prudentiels qui sont appliqués par la Banque du Canada pour surveiller les structures du marché, pour analyser constamment la vulnérabilité du système financier et pour maintenir la stabilité financière.

Pour finir, Mr Lane a rappelé que la stabilité financière a une grande importance car elle est aussi synonyme de prévention de crises économique. Toutefois, il a tenu à préciser que la politique monétaire à elle seule ne peut pas l’assurer. C’est pourquoi les outils macro-prudentiels sont nécessaires.

 

Catégories: Économie

Tags: ,,,,,