Moncef Ayoun – Candidat à la Vice-présidence Communications de l’AEHEC

Pouvez-vous résumer les éléments marquants de votre plan d’action qui vous démarquent des autres candidats?

Pour l’AEHEC 50, j’estime que c’est une bonne occasion de voir grand ; non seulement pour marquer l’évènement mais également pour propulser l’AEHEC vers de nouveaux horizons. Ma vision de l’association est une AE qui s’inscrit dans un contexte québécois bilingue, une AE qui termine ses 50iemes premières années et qui pense déjà à des manières de faciliter le travail pour les 50 prochaines, une AE qui plus que jamais sera proche des étudiants et poussera un maximum de gens à s’impliquer que ce soit par le biais d’associations, de compétitions ou de l’entrepreneuriat. En plus du développement d’une AE anglaise, et une nouvelle escouade, mon plan d’action contient également de nombreux éléments qui, je souhaite, permettront à l’AEHEC de faire un bond technologique tels que des systèmes RFID. Tout cela en assurant la pérennité de nos activités dans le cadre des valeurs de l’AEHEC, qui sont des valeurs de respect, de partage et de développement durable !

Un dialogue constant entre les étudiants et leur association est nécessaire et je souhaite fortement pouvoir participer à faire fructifier cette discussion ! Mon plan d’action intéressera, j’espère, une grande partie de la communauté étudiante et je vous invite tous à venir en discuter avec moi plus en détail durant la semaine d’élection !

 

Il y a presque 4 000 étudiants au BAA qui doivent être représentés par l’AEHEC. Quelle sera votre stratégie pour toucher 4 000 étudiants de milieux et intérêts différents par les moyens de communication à votre disposition?

Comment atteindre le maximum de gens ? C’est un problème auquel toutes les organisations ont dû faire face à travers l’histoire.
L’application de l’AEHEC, téléchargée cette année par plus de 80% du corps étudiant est un point de départ solide. L’année prochaine, nous essaierons de développer plus de fonctionnalités sur l’application pour la rendre plus utilisée, et nous profiteront par la suite de cet élan pour transmettre toute information concernant l’AEHEC à travers cette plateforme. Ainsi, l’application deviendra le compagnon indispensable à la vie étudiante d’un citoyen de HEC Montréal !
Tout ce qui n’est pas seulement de la transmission d’information, et qui nécessite un engouement social ou un feedback (nombres de likes, vues, partages, vidéos, photos, etc…) passera bien évidemment par la page Facebook ; cela ne sert à rien de se mentir, n’essayons pas de concurrencer le plus gros réseau social sur la planète.
Quant au journal l’Intérêt, ce ne devrait pas être à mon avis un moyen de transmission d’information mais plus une plateforme de commentaire sur l’actualité à HEC. Les rédacteurs de notre journal étudiant sont chaque année des écrivains très doués, alors ne gâchons pas ce talent et faisons d’eux nos reporters courageux !
Finalement, l’infolettre a pour objectif de faire un bref résumé de tous les évènements qui se passent à Montréal et qui pourrait intéresser les étudiants de HEC Montréal.
En bref, le but est d’utiliser toutes les plateformes de la manière où elles tirent le plus leur utilité !

 

Le rôle de Vice-président communication est, entre autres, de créer un dialogue entre les étudiants et l’AEHEC. Comment prévoyez-vous assurer que l’AEHEC demeure transparente, accessible et que les activités organisées soient dans la même direction que la volonté des étudiants?

Lorsque vous êtes un corps gouvernant, il est souvent très difficile de connaitre les motivations et les réclamations de vos électeurs. Le moyen le plus efficace pour connaitre les étudiants, c’est de les rencontrer ! Cela s’est prouvé cette année : les kiosques d’informations de l’AEHEC ont éclairé l’association sur plusieurs zones sombres et ont contribué à faire émerger de nouvelles idées à développer pour l’ensemble des étudiants ! De plus, il faudra être très ouverts à la population ; la porte du local demeurera toujours ouverte, et j’encouragerais l’ensemble des comités à faire de même ! Un temps de réponse rapide aux messages ne fera qu’aider les étudiants et finalement, des sondages lancés aux étudiants à des périodes clés de l’année pourront certainement aider l’AEHEC et ses comités à connaitre davantage les demandes des étudiants à HEC Montréal.

12789950_10153987473252264_619079315_o

 

Catégories: AEHEC

Tags: ,,