Les 5 dates marquantes de la vie d’Elizabeth II

Le 8 septembre dernier, la Reine Elizabeth II s’est éteinte à Balmoral, emmenant avec elle 70 ans de règne, d’histoire et de faits marquants. Retour sur 5 dates marquantes de la vie d’Elizabeth II.

1936 : Une héritière inattendue au trône

En effet, la princesse Elizabeth d’York n’était initialement pas vouée à devenir reine. C’est en 1936 que tout bascule, Edouard III, qui succède à George V, abdique son trône pour l’amour d’une femme, ce qui résulte en une crise institutionnelle. C’est un cataclysme et surtout une première dans l’histoire de la monarchie britannique. C’est donc le père d’Elizabeth qui lui succède en décembre 1936, sous le nom de George VI. Par conséquent, à l’âge de 10 ans, Elizabeth devient héritière du trône britannique. On retient donc que l’héritage du trône d’Elizabeth s’est obtenu grâce à l’un des plus gros scandales de l’histoire du Royaume-Uni.

1945 : la future Reine s’engage activement lors de la Guerre Mondiale

En 1945, Elizabeth devient la première femme de la famille royale à s’engager dans les forces armées en intégrant l’Auxiliary Territorial Service, la branche féminine de l’armée britannique.      C’est dans cette même branche qu’elle apprendra à conduire et qu’elle officiera comme mécanicienne. On lui donne même le surnom de « Princess Auto Mechanic ». C’est d’ailleurs elle qui réparera ses propres véhicules jusque dans les années 80.

1953 : Elizabeth devient Reine d’Angleterre

Le couronnement d’Elizabeth II a lieu a l’abbaye de Westminster le 2 juin 1953, soit un an après avoir été proclamée reine suite au décès de son père. La raison de cette attente est simple, il s’agit de laisser passer un certain temps de deuil avant de tenir de telles festivités qui ont besoin de préparation en amont. La cérémonie comportait plusieurs répétitions et fut estimée à 1 570 000 livres sterling, soit à plus de 45 000 000 de livres sterling aujourd’hui. Une cérémonie hors-norme pour celle qui fut couronnée reine du Royaume-Uni, du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l’Afrique du Sud, du Pakistan et du Sri-Lanka.

Elizabeth II pendant son couronnement

1992 : « Annus Horribilis »

En 70 ans de règne, tout n’a pas réussi à la Reine et à la famille royale. En atteste l’année 1992 ayant été qualifiée d’Annus Horribilis pour la Reine Elizabeth II. Cette année a été marquée par le divorce de la princesse Anne (sa fille) et de Mark Philips. Mais il s’avère que son second fils, le Prince Andrew, divorça aussi de sa femme Sarah Ferguson. Pour couronner le tout, la princesse Diana dévoilait en détail la mésentente conjugale avec son époux, le Prince Charles. Cet évènement a été un ouragan au sein de la famille royale pendant quelques temps. Pour finir, le château de Windsor, lieu de résidence de la famille royale et véritable monument du Royaume-Uni, fut la proie d’un incendie dévastateur.

2011 : Elizabeth II visite la République d’Irlande

En mai 2011, la Reine Elizabeth se rend en République d’Irlande. C’est la première fois qu’un monarque anglais se déplace en République d’Irlande depuis plus de 100 ans. Cette visite historique vise à officialiser la réconciliation entre la couronne britannique et son ancienne colonie, dont la guerre d’indépendance avait fait rage. Les tensions ne se sont pas apaisées au fil des années. Pour preuve, en 1981, la Reine Elizabeth II a failli être victime d’une bombe planifiée par l’IRA (Irish Republican Army). Cette visite en territoire autrefois hostile était donc un acte solennel et brave.

Bonus : 19 septembre 2022 : cérémonie officielle d’adieu et enterrement

Le lundi 19 septembre marque la fin du chapitre de la reine Elizabeth II. La cérémonie officielle a eu lieu à l’abbaye de Westminster sous le regard de tout le Commonwealth et des quelques 2 000 invités pour l’occasion. L’organisation des obsèques s’est déroulée selon l’opération London Bridge, un hommage monumental et royal avec plusieurs cortèges notamment. L’hymne « God Save the King » et deux minutes de silence ont été délivrées à l’issue des funérailles. Son inhumation s’est déroulée à la chapelle Saint-Georges à Windsor dans l’intimité familiale. Elle se retrouvera enterrée à côté du prince Philip, décédé un an auparavant.

Ce sont les 70 ans de règne de la reine Elizabeth II qui s’achèvent pour laisser place à son successeur : Charles III. Une reine qui restera une figure iconique et qui laissera, pour sûr, un héritage indétrônable derrière elle.

11