Le retour du sport universitaire?

  • Admin 

En octobre dernier, l’entraineur-chef du Rouge et Or de l’université Laval, Glen Constantin, a laissé planer l’idée d’organiser un tournoi de football universitaire en mai 2021. Ce dernier a expliqué à Radio-Canada qu’il s’est inspiré du concept de la Coupe Memorial. On comprend que cette allusion est due au fait que le pilote du Rouge et Or va inviter certaines des meilleures formations canadiennes à venir séjourner et participer au tournoi à Québec. Cette initiative aurait pour but de donner espoir et la chance aux jeunes universitaires de compétitionner dans le sport qu’ils chérissent par-dessus tout.

Les équipes invitées?

Dans la même entrevue accordée à Radio-Canada, Glen Constantin a expliqué qu’il inviterait des équipes ayant affronté dans le passé le Rouge et Or en finale de la Coupe Vanier, afin de faire un clin d’œil au passé. 

L’université Western Ontario

La formation de Québec a affronté Western à deux occasions de suite dans les dernières années. En 2017, les Mustangs ont battu Laval 39-17. Tandis qu’en 2018, le Rouge et Or s’est vengé 34-20 contre ces derniers.

L’université de Calgary

Les Dinos sont les plus récents champions de la Coupe Vanier, soit en 2019. Les derniers affrontements entre Calgary et Laval remontent à 2013 et 2016. Le Rouge et Or l’avait emporté à deux reprises. 

L’université de la Saskatchewan

Il faut remonter loin dans le temps pour retrouver une confrontation entre ces deux équipes. En effet, le dernier duel fut en 2006 et encore une fois le Rouge et Or l’a emporté.

L’université McMaster

Un peu à l’image de Western, Québec et McMaster se sont opposés en finale à deux reprises, c’est-à-dire en 2011 et en 2012. Les Marauders sont sortis gagnant la première fois, mais le Rouge et Or la deuxième fois. À titre informatif, la confrontation en 2012 avait attiré une foule record à la finale de la Coupe Vanier, soit plus de 37 000 spectateurs.

L’université de Montréal

Vous comprendrez que les Carabins et le Rouge et Or ne se sont jamais affrontés en finale de la Coupe Vanier, puisque seules les équipes championnes de leur circuit peuvent y participer. Autrement dit, en étant dans la RSEQ, seule l’université québécoise championne peut tenter sa chance. Néanmoins, on peut affirmer que, dans les dernières années, les Carabins et le Rouge et Or représentent les meilleurs programmes universitaires au Québec. Sans rien enlever à Sherbrooke, McGill ou encore Concordia, si on regarde les dix dernières finales de la Coupe Dunsmore (la finale de la RSEQ), ce sont pratiquement juste des affrontements Montréal-Québec. En réalité, c’est seulement en 2012 qu’une autre université a pris part à cette finale, soit Sherbrooke qui avait baissé pavillon.

Les barrières?

Bien que cela représente un très beau projet de la part de Glen Constantin, les principaux obstacles auxquels le pilote de la formation du Rouge et Or devra se confronter.

1. La santé publique

Le projet devra obtenir l’approbation de la santé publique.

2. La U Sports

En plus des autorités sanitaires, on peut rajouter les dirigeants de la U Sports. Cette organisation est l’équivalent de la RSEQ (Réseau du sport étudiant du Québec), mais à l’échelle nationale. Moindrement qu’il y a un événement sportif interprovincial, la U Sports est impliquée. Aux dernières nouvelles, cette dernière aurait donné le feu vert aux organisateurs du tournoi.

3. La présence de partisans

Dans la même entrevue de Radio-Canada, Glen Constantin a avancé l’idée d’avoir des spectateurs dans les estrades. Cet entretien date d’octobre, un moment dans la pandémie sans couvre-feu et où les rassemblements extérieurs pouvaient se rendre jusqu’à 250 personnes. Il y a certainement un enjeu économique relié à cela, car ce sera plus d’une centaine de touristes après tout qui séjourneront à Québec. Aux dernières nouvelles, dans un entretien réalisé par Stéphane Turcot, journaliste à TVA, l’entraineur-chef aimerait bien que les rencontres soient télévisées. 

Maintenant reste à voir comment nos Carabins se débrouilleront devant ce défi atypique!

7