Entretien avec Julie Lépine, prochaine Secrétaire-Trésorière de l’AEHEC

Il y a quelques temps les notifications Instagram et Facebook ont rempli vos fils d’actualités lors de la semaine d’élection à la fin de laquelle Julie Lépine a été élue secrétaire-trésorière. Mais qui est-elle vraiment ?

Est-ce que tu peux te présenter (ce que tu as fait, qui tu es, ton parcours à HEC) ?

Je m’appelle Julie Lépine, je termine actuellement ma deuxième année au HEC en comptabilité. J’ai commencé mon parcours universitaire en tant que VP finances du groupe 10 et c’est là que j’ai eu la piqûre de la vie associative si je peux dire. J’ai toujours voulu m’impliquer dans la vie associative du HEC et travailler en tant que secrétaire trésorière c’est une opportunité incroyable. Ce poste me donne la chance de travailler avec différents comités donc différents points de vue, différentes personnes, différents contextes et différents défis, ce qui est extrêmement stimulant pour moi. C’est pour ça que je suis incroyablement heureuse d’avoir eu ce poste dans lequel je souhaite travailler avec tous les étudiants et les comités du HEC.

Quel est ton rôle au sein de l’AEHEC ?

Je vais vraiment être une personne ressource pour les différents comités qui sont sous l’AEHEC. Que ce soit en lien avec la gestion de budget ou de trésorerie, je veux vraiment être le support sur lequel ils pourront s’appuyer et en lequel ils auront confiance. Je pense que c’est important de comprendre aussi qu’une bonne secrétaire-trésorière c’est quelqu’un qui a une bonne capacité de gestion des ressources évidement, mais également une bonne compréhension de ce qui constitue HEC. C’est pourquoi j’ai vraiment pris le temps de parler aux différents comités en place actuellement ainsi que les comités candidats pour avoir une bonne vue d’ensemble de la vie étudiante. Une autre responsabilité de la secrétaire-trésorière c’est le système RFID, qui est vraiment essentiel au bon fonctionnement de la vie étudiante du HEC en ce moment. On l’utilise énormément et il est inscrit dans l’histoire du HEC : je pense aux [email protected], aux méthodes de paiement, à tous les événements qui nécessitent une billetterie etc. Assurer sa pérennité et son bon fonctionnement d’année en année, c’est un des principaux rôles de la secrétaire-trésorière.

Quels sont tes grands projets pour l’année à venir ?

Dans un premier temps, je veux vraiment me concentrer sur le soutien aux comités, c’est pourquoi je veux implanter des fichiers communs entre moi et chacun des comités individuellement. Ça va vraiment me permettre d’avoir une meilleure vision en continu de leur trésorerie et de leur budget et donc de mieux les assister dans leurs démarches. On sait qu’on n’a pas vécu une année normale et on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre pour l’année prochaine, donc je veux être là pour assister et rassurer les comités pour que l’année se passe le mieux possible.

Deuxièmement, je vais  m’investir dans la relation avec le fournisseur RFID. Comme on l’a dit, c’est un système qui est nécessaire à la vie étudiante et il passe par une bonne relation avec le fournisseur, ce qui n’est pas nécessairement le cas actuellement. Je veux aussi m’impliquer dans la gestion des stocks pour la rendre plus optimale ce qui permettra une économie au niveau des coûts et cette économie-là pourra être redirigée vers des choses plus avantageuses pour les étudiants.

Enfin, le départ de notre coordinatrice à la vie étudiante Nicole est un enjeu majeur surtout pour moi puisque je travaille avec elle de près durant l’année. Je vais donc prendre le temps de passer des moments avec elle, de lui parler et de récolter l’expérience et les connaissances qu’elle a emmagasinées au cours de ces années passées à travailler avec l’AEHEC. Mon but c’est de m’assurer que le transfert avec son successeur se fasse le plus aisément possible.

Quels sont les plus grands obstacles auxquels tu vas devoir faire face ?

Comme tout le monde le sait, on vit dans une période assez incertaine. Ça va être ça notre plus grand défi l’année prochaine : accompagner le plus optimalement possible les comités à travers une année d’incertitudes et de changements. D’une journée à l’autre on peut passer de zone rouge à zone orange, d’en ligne à présentiel. C’est sûr que ça va demander une bonne capacité d’adaptation et de préparation parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir ! Le gros défi ça va être de préparer nos budgets le plus adéquatement possible en fonction des scénarios qui vont se présenter devant nous. Mais je ne suis pas inquiète parce que je suis extrêmement bien entourée, on a vraiment des beaux comités avec des nouveaux exécutifs super qui vont se créer j’ai aucun doute. De plus, l’exécutif de l’AEHEC cette année est incroyable donc je suis convaincue qu’on va très bien travailler tous ensemble et qu’on va être capable de surmonter tous les obstacles qui vont se mettre sur notre chemin.

Quelque chose que tu veux dire aux étudiants ?

Je veux commencer par les remercier encore une fois évidemment. Merci à tous ceux qui ont pris le temps de voter, merci aussi à ceux qui ont eu assez confiance en moi pour me confier ce poste. Je m’embarque dans une aventure vraiment incroyable et ça c’est grâce à vous. Je vous promets de travailler extrêmement fort l’année prochaine pour permettre à l’ensemble des étudiants de passer une année a la hauteur de leurs attentes. Vous pouvez avoir confiance en moi et en l’exécutif de l’AEHEC pour qu’on passe une super belle année !

0