HEC Montréal s’unit pour sauver la planète : les idées les plus créatives des étudiants


Du 23 septembre au 3 octobre se déroulaient les semaines humanitaires du Comité Sport et Loisirs Elysium à HEC Montréal. Cette année, vent de changement, la fondation endossée par l’AEHEC a été Équiterre. Ces deux semaines, chargées, exigeantes mais ô combien gratifiantes ont mobilisé et unis tous les groupes d’étudiants aux HEC. 

Ce ne sont pas moins de 92 226$ qui ont fièrement été remis à la fondation Équiterre, qui va en faire bon usage. Mais ne l’oublions pas, c’est aussi beaucoup de points récoltés pour chaque groupe en quête du GRA.  

Les groupes des différentes années du BAA étaient plus motivés que jamais, en mettant en place des idées toutes aussi créatives les unes que les autres. Il y en a eu pour tous les goûts, chacun y a trouvé son compte. Entre pizza après le [email protected] pour les plus gourmands, les partenariats avec différentes marques comme MTL JTM pour les fashion addict, tout le monde a pu contribuer à la récolte des fonds à sa manière. Les plus motivés se sont même levés à 4h du matin pour récolter des dons aux premières heures du métro, ou encore ont offert des prestations de nettoyage pour récolter des fonds. Les groupes ont réussi à mobiliser divers grands partenariats comme Starbucks, David’s tea, Krispy Creme, Planète Bamboo, Legendary Mtl et bien plus encore !! Une tombola a même été créée pour remporter en première rangée une paire de billet pour les Canadiens de Montréal ! Les réseaux sociaux étaient monopolisés par les annonces de groupe, afin de toucher un maximum de personnes, y compris amis et familles en dehors de l’école. 

Parmi les contributions marquantes de ces semaines humanitaires, on retient le comité Promotion Paradox, qui a remis sa cagnotte au groupe le plus nombreux au Bar Officiel. L’association Marketing également, qui, ayant eu son [email protected] pendant les semaines humanitaires, a remis 1$ à Équiterre pour chaque gauffre vendue, pour au final reverser la totalité de leurs gains dans la cagnotte du groupe ayant acheté le plus de gaufres. Les étudiants d’HEC ont fait preuve de multiples stratégies pour motiver le monde à contribuer. 

Cet évènement dévoile ainsi une belle cohésion de la famille HEC, une envie de gagner, certes, mais une envie de faire la différence pour notre planète avant tout. En ce qui concerne le podium, c’est le groupe 15 qui arrive en première place dans le classement, avec des gains de 9205$.  Le groupe 14 arrive lui en deuxième place avec 8915.132 $, puis en troisième place, le groupe 1 avec 8200$. 

Mais au-delà d’HEC, c’est Montréal tout entier qui était au rendez-vous à la lutte pour le climat. Le 27 septembre dernier, la marche pour le climat a réuni près de 500 000 participants. Les universités ont pour la plupart annulé les heures de cours, les transports étaient gratuits… Et oui ! tu as choisi une ville d’étude qui se bat pour le climat, sois en fier. 

L’intérêt a aussi retenu quelques « Mention originalité » durant cette marche pour le climat : 

  • « Terrien, sans la terre, t’es rien ! » 
  • « On ne touche pas à Paulina, enfin Planeta » 
  • “Your planet is hotter than Johnny Depp”
  •  « 1000 milliards de 1000 sabords, l’écologie d’abord »
  • « La reine des neiges ne sait pas nager » 
  • « La planète, vous l’aimez bleue ou bien cuite ? » 
  • « On veut encore de la glace dans nos mojitos »

Tout le monde était unis pour cette cause, aussi bien à l’échelle de l’école que de la ville. La foule parlait d’elle-même. L’union fait la force, 1 personne sur 16 de la population québécoise était au rendez-vous. 

Anna-Kim Séguin et Natasha Sarmadi

6