Entretien avec Béatrice Cliche, prochaine VP Communications de l’AEHEC

Dès son entrée au HEC Montréal à l’hiver 2019, Béatrice Cliche s’est impliquée dans la communauté étudiante. Elle a comblé de nombreux postes dont VP Académique de son groupe (2019), VP Communications dans le comité La Chaise Bleue (2019-2021) ainsi que Responsable Design et Stratégie dans la Brigade Communications Promo Dimensions (2020-2021). Béatrice peut maintenant inscrire sur son C.V. qu’elle occupe le poste de VP Communication de l’AEHEC !

Avant son arrivée au HEC Montréal, Béatrice avait déjà exploré deux autres programmes universitaires. De fait, la récente élue a fréquenté l’UQÀM (Design de l’environnement) ainsi que l’UdeM (Sciences politiques). Donc, il est tout à fait légitime d’affirmer qu’elle possède une curiosité intellectuelle et une expérience étudiante diversifiée.

Qu’est-ce qui t’a poussée à soumettre ta candidature pour ce poste en particulier?

« Je pense que tout part de ma passion pour le design » lance-t-elle d’emblée. Tel que mentionné précédemment, notre future VP Communication a déjà étudié dans un programme de design. « Aussi, il faut souligner qu’aucun autre étudiant n’avait réellement suscité de l’intérêt. J’imagine que ce sont mes implications passées qui ont fait surgir mon nom dans les conversations afin de combler le poste. Bref, les gens impliqués dans la campagne m’ont approché et je peux te confirmer que c’était plutôt une décision de dernière minute » lance-t-elle.

En toute franchise, je suis tout de même surpris de voir qu’aucun autre candidat n’a tenté sa chance. Cependant, la communauté étudiante du HEC peut être soulagée qu’une personne sérieuse et passionnée comme Béatrice occupera la transition.

Des petits changements au quotidien, de la transparence et de l’authenticité. J’ai l’impression que ces thématiques sont revenus souvent dans vos présentations. Peux-tu m’expliquer pourquoi?

« Écoutes, si je peux commencer par les petits changements au quotidien… Selon moi, dans les dernières années, les candidats se faisaient souvent prendre à découvert lors des entrevues de mi-mandat. Tu voyais clairement que plusieurs d’entre eux tentaient de changer de sujet, parce qu’ils n’avaient tout simplement pas rempli l’ampleur de leurs promesses » dit-elle en toute honnêteté. « Je ne me suis pas présenté pour révolutionner la vie étudiante. Ma vision se résume à adopter quelques petites modifications ici et là » renchérie-t-elle.

C’est avec ce genre de réponse qu’on comprend la signification de la fameuse expression petit train va loin. Effectivement, on saisit que Béatrice veut prendre soin des détails, dans le bon ordre, afin d’obtenir du succès.

Tu souhaites réaliser un workshop et repenser le site web actuel. Peux-tu élaborer là-dessus?

« Certainement. Au niveau du site web, j’aimerais bien créer des onglets plus élaborés pour chacun des comités au HEC. Dans un monde idéal, on ramène tout sur un même site, car actuellement il y a beaucoup d’éparpillement. Je suis consciente que plusieurs d’entre eux possèdent déjà leur propre domaine. Notre équipe va devoir rentrer en communication avec ces derniers afin de répondre le mieux possible aux demandes de chacun. Je vois très bien un comité comme l’Intérêt conservé son site web, mais avoir un onglet plus personnalisé sur notre page » mentionne-t-elle.

« En ce qui concerne le workshop, l’objectif est de créer un espère de séminaire pour les VP Communication des différents comités. Tout d’abord, il va falloir sonder le terrain afin de connaitre les forces et les faiblesses de chacun. Ensuite, je prévois, pendant la période estivale, réunir ces différents étudiants pour travailler sur leurs lacunes. Je suis convaincu que ce séminaire virtuel va apporter un peu plus de collaboration à travers les comités, et, par conséquent, créer une atmosphère dynamique » termine-t-elle.

Dans ta présentation, tu abordes les différents rôles de ta fameuse Escouade Comm’. Peux-tu m’en parler un peu?

« Comme tu l’as surement vu, cette équipe est composée de quatre personnes : un stratège (intérêt élevé pour le Marketing, SEO, publicités), un responsable comité (organisé et à l’aise au niveau des communications) et deux chargés de projet (créatifs). Je pense que c’est une belle façon de préparer la relève. Tu sais moi, je termine mon BAC à l’hiver prochain. Je ne te cacherai pas que je n’hésiterai pas à déléguer des tâches à mon équipe. Je désire vraiment préparer les futurs candidats » répond-elle.

Un retour de l’école en présentiel aurait-il un impact majeur sur ton rôle et tes responsabilités?

« Non, je ne pense pas. C’est vrai qu’en ce moment le rôle de VP Communication a pris beaucoup d’ampleur. Cette année, ils ont misé sur une présence accrue sur les réseaux sociaux. Pour faire histoire courte, je pense qu’on va poursuivre à être très présent l’an prochain sur Facebook, Instagram, etc. » explique-t-elle.

En somme, je souhaite à Béatrice beaucoup de succès dans son nouveau rôle. Ses nombreuses implications, sa passion et sa bonne humeur contagieuse laissent présager qu’elle est la bonne personne pour le poste.

4