Enjeu électoral: La légalisation de la marijuana

Les élections fédérales canadiennes ayant lieu le 19 octobre prochain, L’Intérêt vous a concocté un dossier de quelques enjeux clés de ces élections afin de vous aider à faire votre choix de manière objective. Aujourd’hui: la légalisation de la marijuana.

Au Canada, la consommation de marijuana est présentement illégale. 30 000 Canadiens sont en moyenne condamnés pour possession simple de cannabis chaque année. 1 500 000 possèdent un dossier criminel pour cette effraction. Selon Statistique Canada, plus de 7,5% des Canadiens admettent avoir consommé du cannabis lors du dernier mois et 25% des Canadiens en auront consommé au cours de leur vie. Chez les jeunes de 18 à 24 ans, ce pourcentage grimpe à environ 38%.

À la lumière de cette réalité, que faire? Décriminaliser la marijuana? La légaliser ou encore la nationaliser? Maintenir le système actuel? Retour sur les positions des principaux partis.

canada-election

Le Parti Conservateur du Canada (PCC):

Le Parti Conservateur maintiendrait l’illégalité de la marijuana. Un gouvernement conservateur réélu continuera à durcir le ton et à mettre de l’avant sa stratégie qui repose sur trois piliers : la prévention, le traitement et le renforcement des législations contre les trafiquants. Aux yeux des conservateurs, les preuves médicales sont incontestables à propos des effets dévastateurs à long terme de la marijuana, il faut donc absolument éviter d’encourager sa consommation.

Argument principal: La marijuana cause des problèmes physiques (ex: cancer) et mentaux (ex: schizophrénie, baisse du Q.I.) à éviter.

Le Nouveau Parti Démocratique (NPD):

Le NPD décriminaliserait la marijiuana. La décriminalisation est comprise comme le fait de ne pas appliquer de sanctions pénales à l’usage du cannabis. L’interdit existe toujours : le produit est illicite, sa vente et son trafic aussi mais la détention et l’usage ne sont plus punis. Le crime peut être retiré des textes ou les peines assouplies selon les choix qui sont faits. Le raisonnement du parti est que la consommation de la marijuana va continuer même si elle est illégale. L’important est plutôt de s’attaquer au trafiquant, d’arrêter de dépenser en présence policière pour faire des arrestations pour possession de cannabis et d’éviter de faire la promotion de cette drogue (que feraitt la légalisation).

Argument principal: Diminuer les coûts reliés aux arrestations pour consommation de cannabis.

Le Parti Libéral du Canada (PLC):

Le PLC légaliserait la marijuana. Le PLC propose d’instaurer un groupe de travail fédéral-provincial qui, en collaboration avec des spécialistes en santé publique, en toxicomanie et en application de la loi, mettra en place un réseau strict de vente et de distribution de marijuana qui sera dûment soumis aux taxes d’accises provinciales et fédérale. Il n’est donc pas question ici de créer une société d’État responsable de la vente de la drogue mais bien de permettre à des détaillants d’en faire la vente sous dans un certain cadre légal. L’idée des libéraux est de s’approprier une part des revenue (via des taxes) issu du marché de la marijuana chaque année.

Argument principal: Augmentation des revenus du gouvernement via la taxation de la marijuana.

Le Bloc Québécois (BQ):

Le Bloc Québécois légaliserait également la marijuana. « Toutefois, à la différence du Parti Libéral du Canada, le Bloc québécois propose que la légalisation du cannabis passe d’abord par la réalisation de travaux du même type que ceux effectués par la Commission sur la question de mourir dans la dignité, à l’Assemblée nationale. » Il serait donc ici question de mettre en place une commission d’experts (scientifiques, médecins, etc) ayant pour but d’explorer la mise en oeuvre de la légalisation du cannabis.

Argument principal: Augmentation des revenus du gouvernement via la taxation de la marijuana.

Parti Vert du Canada:

Le Parti Vert légaliserait lui aussi la marijuana. Dans sa plateforme électorale, le Parti Vert estime que la légalisation permettrait de dégager des revenus de 5 milliards de dollars annuellement grâce à la taxation des produits. Tout comme les Libéraux, il ne s’agit donc pas encore une fois de créer une société d’État mais plutôt de taxer la vente du cannabis se faisant chez des détaillants dans un cadre légal.

Et vous, que pensez-vous de cette question? Laissez connaître votre opinion le 19 octobre!

Qu’est-ce qu’on fait aux HEC?    

On vote.

Elections-Image

Catégories: Politique

Tags: ,,,,,