Élections AEHEC 2017 : Vice-Présidence aux Affaires Internes

Le rôle du VP aux Affaires Internes (extrait de la Charte de l’AEHEC) : Préside la Table de la vie étudiante, responsable des liens entre l’AEHEC et ses différents comités ainsi qu’avec tout organisme organisant des activités à HEC Montréal, responsable de la coordination de la vie étudiante, responsable de négocier l’entente de bière pour l’AEHEC et d’administrer sa distribution.

Présentation du candidat :

Paul Turlotte 

2ème année au BAA

-Actuellement en échange à Hong Kong

-VP Projets du comité prépa Unexpected

-VP Social en année préparatoire

-Participation au JDC et Symposium GRH (2016).

À travers cette candidature, je souhaiterais que ma 3e année ait une signification d’engagement important envers la communauté étudiante dont je fais partie. Intégrer l’exécutif de l’AEHEC pourrait avant tout me permettre de donner de mon temps pour les autres, afin de favoriser l’épanouissement et l’intégration de tous les étudiants au sein du BAA à HEC Montréal.

Mes principaux projets seront de faire du Salon l’Oréal, un réel lieu de rencontre étudiant avec des infrastructures quotidiennes telles que babyfoot/ping-pong, en plus d’organisation d’événements saisonniers et l’élaboration d’un guide sur le monde associatif, avec une base de données (archivage des événements passés à des fins de ressources futures), et passation professionnelle (transmission du savoir).

  • La mission du VP Interne peut paraître un peu obscure à la majorité, comment comptes-tu faire connaître tes responsabilités ?

Le VP Interne et son rôle ne doivent pas être résumés aux titres de VP [email protected] ou VP Bière. Il est le responsable du [email protected] et du partenariat avec Labatt, mais le reste de sa mission est plus diverse et est souvent méconnue car il agit dans les coulisses de la vie associative. En effet il est aussi le responsable du bon déroulement de la vie associative à HEC, son rôle est de faire en sorte que toutes les activités proposées aux étudiants se déroulent de la meilleure façon. Pour se faire, il effectue un suivi de l’organisation des événements, il offre un soutien et de l’aide aux comités, et il organise des activités pour augmenter la coordination entre les 15 comités de l’AEHEC. Il doit entretenir des bonnes relations avec les différents acteurs de l’école tels que la Sécurité, l’Aménagement, l’Administration, etc. Le VP Interne a donc un rôle central dans la vie étudiante, il est au courant de toutes les activités et constitue un soutien pour les comités et les étudiants.

  • Considères-tu que la transparence soit un critère important pour un tel poste ?

En tant que VP Interne, je m’engage à faire preuve de transparence et que mon mandat fasse preuve d’intégrité envers les étudiants. Aujourd’hui, grâce au système RFID la distribution de bière est beaucoup plus réglementée, les bénévoles au [email protected] reçoivent les gratuités directement sur leur [email protected] Cela passe aussi par une sensibilisation des bénévoles sur le respect des règles : pas d’alcool derrière le bar, pas de gratuités, etc. Pour ce qui est de la répartition des [email protected], celle-ci suit des critères bien établis, en fonction du besoin de chacun. Il est donc logique que des comités tels que le comité Promotion ou le comité Compétition obtiennent plusieurs dates de façon à satisfaire des besoins financiers plus importants. Pour les autres comités la répartition suit une procédure d’application où chacun présente son projet pour le [email protected], le choix se fait ensuite selon la qualité de leur demande et leurs besoins réels. Et bien sûr, les [email protected] ne sont pas réservés qu’aux comités de l’AE et sont ouverts aux Groupes d’Intérêts qui le demande. De plus, la mise en place d’un système de feedback pour les recrutements permettra d’établir des critères de sélection et donc de diminuer le sentiment d’exclusivité des associations.

  • Comment comptes-tu faire le lien entre les comités de l’AEHEC et les groupes d’intérêt ? Le nombre de participants et les activités des groupes d’intérêt sont important, selon toi faut-il allouer un budget supérieur à celui mis en place actuellement ?

L’AEHEC et les Groupes d’Intérêts sont deux mondes indépendants, mais avec la même mission pour les étudiants. L’AEHEC est responsable de ses 15 comités, tandis que les groupes d’intérêts sont soit individuellement indépendants (AIESEC, SRA…), soit sous l’AIDA. L’AEHEC n’a donc par conséquent aucun « pouvoir » sur les groupes d’intérêts, qui prennent leurs décisions et gèrent leur budget indépendamment. Cependant, dans l’intérêt des étudiants, il est important de nouer des bonnes relations et de la coopération avec les deux partis. C’est pour cela qu’une communication doit être engagée avec l’AEHEC et les groupes d’intérêts, pour s’assurer que les étudiants profitent de la meilleure expérience possible à HEC.

  • Quelles activités prévois-tu de mettre en place pour lier les comités ?

Tout au long de l’année, de nombreuses activités sont organisées par l’AEHEC pour faire rencontrer les comités. Passation, Camps des Assos, Nuit des Assos, Semaine des Assos… Ces événements ont pour but de créer des liens au sein et entre les associations afin de renforcer notre vie associative et encourager la coopération. De plus, les ressources mises à la disposition des comités permettront une meilleure connaissance des moyens que chacun peut apporter, faciliter la communication et donc améliorer cette coopération. Ainsi à travers des événements de rassemblement et une bonne connaissance du monde des associations, nos comités seront en mesure de créer des événements de qualité et diversifiés.

  • Tu n’as pas de concurrents, comment vois-tu ta campagne ?

En effet, je n’ai plus de concurrents, mais le fait d’en avoir eu un jusqu’à récemment a tout de même été une source de motivation pour pousser mes idées. Cependant, j’estime que ce n’est pas parce que je suis seul à me présenter que je ne dois pas fournir d’efforts. La campagne permettra de prouver aux étudiants que je dispose de la légitimité nécessaire pour les représenter. Pour ce faire, je compte partager mes projets avec les étudiants et les pousser à s’intéresser à mes idées J’aimerais aussi que ma campagne serve à présenter le rôle du VP Interne aux étudiants d’HEC. Les responsabilités du poste sont généralement obscures. Ainsi, un peu d’éclaircissement permettrait une meilleure compréhension de sa place au sein de l’AEHEC. À travers ceci, j’espère inciter un maximum d’étudiants à s’intéresser à ce domaine.

  • Comment comptes-tu faire campagne et promouvoir ta candidature tout en étant en échange ?

Présenter une candidature depuis l’échange m’a demandé beaucoup de réflexion avant de prendre ma décision. Il est important de réaliser que gérer les élections à l’étranger apporte des contraintes supplémentaires, qui sont généralement palliées par une forte volonté d’engagement. En effet, le travail à fournir est beaucoup plus important de la part des candidats à cause de la distance et du décalage horaire (+12h), la promotion est plus difficile car le contact avec les étudiants est plus difficile. Ainsi se présenter aux élections depuis l’étranger nécessite beaucoup d’organisation et de motivation. Ma décision de me présenter date de mi-novembre, date à laquelle j’ai pu commencer une partie du travail des élections. Cela m’a permis de profiter de l’échange, et d’avoir du temps pour faire évoluer et mûrir mes idées. Pour promouvoir ma campagne, je compte sur l’aide d’une équipe en qui j’ai entièrement confiance et qui m’offre beaucoup de soutiens. Je serais bien sûr disponible lors des journées de kiosques pour parler aux étudiants. Je diffuserais mon plan d’action à travers ma page Facebook pour véhiculer mes idées aux étudiants. Je serais aussi prêt à répondre aux questions de tous les étudiants sur mes projets, mes motivations et le rôle du VP Interne.

Catégories: Élections AEHEC 2017