La COY11 débarque à Montréal!

Ce jeudi 26 novembre débutera la fameuse Coy11 de Montréal ! La CO….QUOI ?!

COY : diminution de « Conference Of Youth », est un rassemblement de jeunes effectué annuellement depuis maintenant 11 ans qui précède la COP… ne vous perdez pas on va vous éclairer!
COP : « Conference Of Parties » en est, elle, à sa 21ème édition et représente un sommet, annuel toujours, qui rassemble les pays membres de l’ONU autour de questions environnementales visant à agir contre le réchauffement climatique. L’objectif : limiter la hausse des températures à 2oC. Un pari pharaonique puisque cela impliquerait une baisse de l’émission de gaz à effet de serre (GES) des pays les plus pollueurs de 75% !

Depuis 2005, les jeunes ont donc décidé de s’inclure dans les discussions afin d’aider leurs pays à trouver des solutions réalistes et efficaces pour atteindre leur objectif. Dans les 10 premières éditions, la COY avait lieu dans la même ville que la COP quelques jours avant. Mais cette année, Paris (lieu de la prochaine COP) a lancé le défi un peu fou, soit de créer le plus de COY possible à travers le monde afin de brainstormer plus en profondeur… d’où la COY11 Montréal!

Bien qu’il se soit créé neuf rassemblements touchant tous les continents, cette COY s’est retrouvée malgré elle leader du rassemblement des jeunes de toute l’Amérique du Nord. Mais laissons plutôt la parole à Anaëlle Caplain, une des membres de l’équipe d’organisation pour vous expliquer avec moi son cheminement et ses objectifs pour Montréal:

 

« À travers un focus sur les enjeux climatiques locaux, on veut représenter la voix des jeunes, leur permettre de s’exprimer et de se faire entendre! »

Effectivement, l’objectif principal de cette première édition montréalaise est de se concentrer sur les enjeux climatiques du Québec et de trouver des solutions à petite échelle afin d’être plus concrets et d’offrir des solutions effectives.

 

« Les journées du vendredi et du samedi ont pour but d’étudier tous les thèmes pouvant se raccrocher et impacter de près ou de loin le réchauffement climatique, à travers des conférences, mais aussi des ateliers interactifs, des animations et des débats »

Durant quatre jours (du 26 au 29  novembre), le point d’orgue est mis sur le fait de viser large et d’ouvrir nos esprits. Comprendre qu’une multitude d’actions, qu’elles soient visibles ou non, accentue le réchauffement climatique et se répercute sur les enjeux mondiaux. Viser large… créer des liens entre les thématiques afin de mieux comprendre leurs interactions et l’effet « boule de neige » de nos comportements individuels.

 

« En tant que respo Connection, je me charge de connecter notre COY, en temps réel et sur toute sa durée, aux huit autres COY ayant lieu en même temps aux autres bouts du monde »

L’idée ? Comprendre qu’on n’est pas seuls! Il y a d’autres idéalistes, d’autres jeunes qui ont décidé de se lever pour bouger les choses ailleurs! Un gigantesque Skype sera organisé pour lancer simultanément toutes les COY et, durant tout l’événement, des outils seront mis à disposition afin d’échanger avec les jeunes à travers le monde entier qui se posent les mêmes questions que vous et se confrontent à des problèmes similaires depuis leur pays.

 

« En décembre, une déclaration rassemblant le témoignage de toutes nos actions sera entendue par la COP21 »

La COY de Paris se verra la responsabilité dès la fin des festivités de centraliser tous les rapports des autres COY afin d’en tirer une déclaration qui sera lue à l’ouverture de la COP21 de l’ONU à Paris et qui servira de support à cette conférence dans la recherche de solutions.

 

« Je trouve que la marche « 100% possible » est une conclusion formidable à cet élan solidaire. »

Le 29 novembre, pour conclure ce bouillonnement d’idées novatrices, des cars sont mis à disposition de tous les participants afin d’assurer le transport (aller-retour) vers la marche pour le climat « 100% possible » se déroulant à Ottawa.  Comme la COY11 Montréal, cette marche trouvera également ses homologues dans d’autres pays qui entonneront cet élan de solidarité et d’espoir au même instant.

______________

 

Nous vous invitons donc avec enthousiasme à vous joindre à eux, car vous êtes les futures solutions et le réchauffement climatique est un problème qui peut se résoudre dans notre présent si nous travaillons ensemble à des solutions productives !

 

« Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique… et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir ! » Dalaï Lama
Anaëlle Caplain, 22 ans, Ingénieure Eau-Énergie-Environnement

« Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique… et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir ! »

– Dalaï Lama

Liens utiles :

 

Catégories: Développement durable

Tags: ,,,,,,,,,,,