Dans les coulisses du HEC Fashion Show

Pour la 33ème édition, le HEC Fashion Show fait son grand retour et cette année ça se passera à l’Olympia avec un thème pour le moins équivoque « Reflect ». L’Intérêt s’est infiltré dans les coulisses de cet événement!

Tu en entends parler depuis septembre, ton actualité Facebook fuse de photos, d’événements [email protected] et BO, et tu aperçois parfois de mystérieuses répétitions à CSC… Mais que se passe-t-il dans la salle l’Oréal de 8 à 10 heures le mardi soir…?

Mannequins et danseurs à l’appel, à quelques jours de l’événement, les répétitions s’enchaînent !

Qui se cache derrière toute cette organisation?

Comme chaque année, un VP HEC Fashion Show est élu pour Promo. Cette année c’est Marius Begaud qui tient ce poste. Faire partie de l’équipe signifie être capable de gérer beaucoup de travail en même temps. Composée d’un chef de projet, d’une responsable communication, d’une responsable logistique, de responsables commandites, d’un directeur artistique, de responsables boutiques et de chorégraphes, l’équipe du HEC Fashion Show a débuté une nouvelle année plus motivée que jamais.

Comment l’exécutif gère l’organisation? 

Le premier semestre débute sur les auditions qui durent une semaine pour trouver des mannequins et danseurs. Cette année il y a trente mannequins et une quinzaine de danseurs. Une fois l’équipe formée, l’exécutif se fixe sur la recherche de la salle, des commandites, des designers, et enfin ils débutent les répétitions. Le Fashion Show est composé de plusieurs tableaux avec différentes chorégraphies à chaque fois.

Durant la répétition, Vincent Laloux, directeur artistique, s’occupe de la vision artistique globale du show et de diriger les mannequins. Avec environ deux répétitions de deux heures, les mannequins, danseurs ou même le directeur artistique, sont obligés de répéter de leurs côtés pour tout mémoriser.

Que ce soit les mannequins, les danseurs, les chorégraphes ou le directeur artistique, il faut assurer et éviter de se tromper. A une semaine de l’événement la tension était palpable et le stress se faisait ressentir lors des dernières répétitions.

En ce qui concerne la recherche de la salle, c’est plus compliqué car peu de salles peuvent contenir plus de 800 personnes et les prix sont élevés (plus de 10 000$). C’est Stéphanie Peterson, responsable logistique, un poste crée l’année dernière qui s’est occupée de la salle et de la vente des billets. Après deux années consécutives à EVO, cette année le HEC Fashion Show se produira à l’Olympia comme il y a 3 ans.

Afin d’assurer le Jour J, 30 bénévoles seront également présents pour aider l’équipe.

Alors que Montréal n’est pas une ville où la mode est primordiale, (sûrement pour des raisons climatiques), le HEC Fashion Show a gagné votre cœur cette année puisque les places VIP se sont vendues en 12 minutes alors qu’en générale cela prend environ une semaine…!

Quels sont les critères de recrutements ?

Les années précédentes, les choix de recrutement étaient basés sur une idée précise de physique, plutôt mannequin professionnel. Cette année le choix a été plus homogène avec des mannequins aux looks atypiques, et des physiques bien différents. L’équipe recherchait surtout des mannequins prêts à s’impliquer autant qu’eux et prêts à accepter beaucoup de travail, des heures de répétitions, etc.

Qui se cachera dans les coulisses le jour J?

Plusieurs maquilleuses et coiffeurs seront présents. Ils s’occuperont de chaque mannequin, tour à tour.

Pour la lumière, le VP logistique et le VP artistique s’en occupent. En fonction des tableaux, un premier sketch est présenté à la production de la salle. Puis, les possibilités visuelles sont évaluées et les test sont faits le jour même. Ceci demande une coordination avec le son, qui est pris en charge par le VP artistique.

Il faut être rigoureux et efficace car le déroulement des tableaux se fait rapidement et il faut prendre en compte le temps de changement des mannequins, et leur rotation.

En ce qui concerne les vêtements portés, ce sont les VP Boutiques qui ont dénichés les marques, privilégiant les marques montréalaises. Le jour du show, ils contrôleront les vêtements en fonction des différents tableaux. L’ensemble de la marchandise est évalué à environ 80 000$.

Combien de temps dure le show?

Avec une quinzaine de tableaux, le show dure donc environ 1h30. Il y aura un entracte de 20 minutes.

Qu’est ce qui a changé cette année?

Pour l’équipe, il était important de miser gros sur la communication. La responsable communication, Caroline Lavado, s’occupe de l’image du show et des médias. C’est également l’intermédiaire entre les mannequins et l’exécutif. Je pense que vous avez tous déjà vu dans votre actualité, une photo ou un événement lié au Fashion Show. Sans trop envahir ton mur Facebook, le HEC Fashion Show a su se faire remarquer aux yeux de tous, et c’est sûrement ce qui explique la vente précipitée des billets.

Qui finance tout cela?

L’équipe du Fashion Show débute avec 0$. Ils doivent trouver du financement pour subvenir à toutes les dépenses. Certes Promo peut les aider en cas de crise, mais c’est surtout le VP Commandites qui doit trouver le financement. Cette année c’est Louis Danjou qui est en charge de ce poste. Trouver de bonnes commandites est essentiel pour avoir de bons designers, et plus les designers sont renommés, plus l’événement a de la notoriété auprès du public.

Cette année Michel Brisson, Philippe Dubucq ou encore Jérôme Bocchio sont à l’appel. Ce sera avec leurs créations que les mannequins défileront. On y retrouvera également la marque de renommée nationale « La Vie en Rose », avec plus de 220 boutiques dans le canada! Kiehls sera aussi de la partie, puisque c’est le partenaire officiel qui offrira des cadeaux pour un montant de 75$ aux membres VIP.

Il faut savoir que l’Electro Fashion Night (EFN) a poussé l’équipe du Fashion Show à se surpasser puisqu’eux même se sont surpassés cette année.

Le 14 novembre 2016, l’EFN a eu lieu à l’Espace Réunion. Etant une production de l’association Expression, cette soirée est basé sur deux thèmes: la mode et la musique électronique. C’est une association entre des musiciens, des designers et des danseurs. Les deux événements ont donc beaucoup de points communs. Cependant cette concurrence indirecte a été bénéfique pour les deux qui on réussi à mener leur projet à bien sans se marcher dessus.

Vous savez maintenant tout des coulisses du HEC Fashion Show, il ne vous reste plus qu’à apprécier le spectacle !

Catégories: Événements