Compétition Evo édition 2018 : Une course pour la course !

Pour cette édition de la compétition Evo, l’AM a vu les choses en grand avec une résolution de cas dont l’essence même était le Grand Prix du Canada.

Certains pensaient que:

Kevin, le visionnaire: « Le Grand Prix de Montréal, c’est une petite entreprise, moi j’aime ça international!»

Julia, étudiante en ressources humaines: « Les courses d’automobiles c’est juste pour les hommes. »

Louis-Jacques, l’acteur du changement: «Les voitures, c’est polluant et je fais mon baccalauréat en développement durable.»

Détrompez-vous ! Kevin, la formule 1 fait partie du Grand Prix du Canada, c’est beaucoup plus grand que ce que tu pourrais t’imaginer entre deux «meets de chars» dans le parking d’un Tim Hortons ! La F1, c’est même le troisième plus grand évènement sportif au monde derrière les jeux olympiques et la Coupe du Monde FIFA. On y retrouve plus de 390 millions de téléspectateurs de partout à travers le monde exclusivement pour ces trois jours de sensations fortes! Julia, trois des juges de la compétition étaient des femmes qui ont des postes importants au sein de l’organisation et elles s’épanouissent pleinement. Louis-Jacques, oui les voitures sont polluantes, mais savais-tu que celles de la formule 1 du Grand Prix du Canada sont munies de moteurs hybrides ?

8 équipes ont décidé de prendre le volant dans cette course vers la solution gagnante ! Le mandat ? Attirer une clientèle plus jeune entre 18 et 35 ans à la formule 1 du Grand Prix du Canada, et ce, dans le respect des valeurs et de la réputation de celui-ci.

Vendredi 16 novembre:

15h00 et quelques miettes:

Nadine Vaillant, consultante en vente et management ayant son lot d’expériences impressionnantes, brise la glace en mettant les membres courageux de nos huit équipes sous le projecteur du «pitch perfect». Tour à tour ils se sont fait bombarder de conseils. Des débats de perceptions étaient au rendez-vous. On se lançait la patate chaude des vérités. C’était le moment d’absorber un feed-back enrichissant.

17h00:

Sandrine Garneau-Le Bel, Hugo Carignan et Andréanne Soucy font leur entrée.

On sort l’artillerie lourde; nos sourires, nos expressions faciales intriguées, mais surtout nos oreilles de scoot pour soutirer un maximum d’indices.

[  RÉSEAUTAGE ]

Les membres ne voient plus le temps passer. On s’enfile quelques verres… d’eau fraîche! De bonnes bouchées étaient au rendez-vous. Des sacs de «goodies» se distribuent. C’est aussi le temps de faire une séance de photos cocasses à l’aide d’un bolide de course en carton réaliste!

Samedi 17 novembre

Pour être bien franche, ayant fait partie de la compétition moi-même, le temps a passé assez rapidement merci ! On a eu droit à des Redbulls, des lunchs ainsi qu’à des tournées de coachs et de fervants membres de l’AM qui s’assuraient que tout le monde ne manque de rien. Bien entendu, ce fût une nuit courte pour tous!

Dimanche 18 novembre

Un autre déjeuner fournie et on enchaîne les «pitchs ». En salle d’isolement, les manettes se faisaient agiter de tous les côtés. Il fallait à tout prix se vider l’esprit et puiser dans sa confiance en soi pour convaincre nos quatre juges du Grand Prix du Canada ( Chantal Brunet; directrice partenariat stratégique, s’est joint à nous!). Un à un les groupes de participants se dirigeaient vers LA salle. C’était comme une audition à l’aveugle pour La Voix, mais avec le don de la vue et surtout sans Charles Lafortune pour te donner la chance d’exprimer tes inquiétudes et l’histoire dramatique qu’a été ta vie jusqu’à présent.

« Charles, je dois t’avouer que j’ai passé 24h00 dans une salle avec mon équipe. Je n’ai pas osé sortir. Un d’entre nous a effectué la sortie, puis quand il est revenu, rien n’était pareil. Il a décrit son retour en salle comme étant désagréable. Il y avait une odeur de renfermé, de pizza et d’haleine de dix ans. J’en ai eu les larmes aux yeux juste d’en parler. Je revois encore son expression faciale terrifiée se dessiner à mon esprit. »

Pendant la période de délibération, on rechargeait nos ressources en Redbulls, mais également en Kombucha. Jean-Luc Henry de chez Révolution Fermentation nous a appris comment faire, mais surtout de quoi est issue le fameux Kombucha!

Après des heures d’attente, on déguste un autre lunch de la part de Café In. On se raconte des histoires, des légendes, on tue le temps à l’aide de prédictions à la Occupation Double. Puis, nos chers juges nous annonce les trois équipes finalistes:

  • Équipe #7: Sofia Sorrane, Adélie De La Tullaye, Jérôme Tabouis et Matthew Pellicer
  • Équipe #5 : Peter Winckler, Théophile Clerc, Hakim Rharrit et Alex Montreuil
  • Équipe #8: Charlotte Verdier, Charles Préfontaine, Audréanne Lacasse et Claudie Castonguay

Un peu plus tard, nos trois équipes repassent devant nos juges et les gagnants de la compétition furent l’équipe #8 avec son idée d’évènement de réseautage pour les étudiants universitaires ou bien les professionnels de domaines spécialisés. L’idée en trois volets de l’équipe #5, en 2e place, consistant en:

  • L’élaboration d’un partenariat avec Car2go
  • L’offre de billets combinant Picnik Électronik, PY1 et le Grand Prix de Montréal
  • Des billets sous forme de bracelets RFID pour récolter des privilèges

Puis, en troisième place, l’équipe #7 fût beaucoup aimée pour son idée de navette à l’effigie de Heineken, un des partenaires officiels du Grand Prix de Canada, pour aider nos fans de courses automobiles à se rendre à bon port malgré la consommation d’alcool sur place. Nos chers juges ont également décerné le titre d’équipe Chouchou à l’équipe #1 composée de Cécile Tarres, Emma Flache, Laurie Tancogne et Célia Baudracco ! Un énorme merci à l’AM d’avoir rendu cet évènement possible grâce à l’équipe du Grand Prix du Canada et des autres partenaires: RedBull, Café In, produits naturels SUUM, Révolution Fermentation ainsi que la COOP HEC Montréal. Une mention spéciale pour les coatchs excellents qu’ont été : Fred Buffaras, Laura Manzi, Anne-Frédérique Tremblay ainsi qu’Audrée Archambault! Le Grand Prix du Canada a été extrêmement généreux en offrant des billets pour le Grand Prix du Canada 2019 à tous les participants. Comme quoi personne n’est perdant d’une compétition marketing aussi enrichissante!

Quant à moi, fière membre de l’équipe #3 avec Sabrina-Kelly Hunt, Mathieu Potvin ainsi que Patrick Beaulieu, je peux vous dire que j’ai appris énormément de ma première compétition marketing et que je me sens réellement choyée d’avoir été témoin d’autant de talents, d’effervescence d’idées et d’enthousiasme de la part de toutes les équipes participantes! Je vous dis donc à la prochaine et surtout, participez dont en double l’an prochain !

 

 

Catégories: Compétitions,Sport et social

Tags: ,,,,,,,,