Adresse514 : Place d’Armes

Montréal, ville d’opportunités pour quelqu’un qui vient de l’extérieur du pays. Montréal, ville dépeinte comme un brasier de gris parsemé de cônes orange pour les gens des régions du Québec. Montréal, ville à la fois opulente et artistique pour les locaux. Peu importe les lunettes que vous portez face à la métropole, elle offre des joyaux qui méritent d’être visités. La série Adresse514 présente une perspective historique et d’affaires sur une ville gorgée d’histoire. 

Situé en plein centre du quartier Ville-Marie, Place d’Armes est un site historique symbole des débuts des corporations montréalaises comme on les connait aujourd’hui. Plusieurs adresses d’importance ornent le parc groupé par la fontaine érigé à la mémoire du sieur de Maisonneuve. 

Basilique Notre-Dame-De-Montréal

Ultime emblème du patrimoine religieux du Québec, on ne parle pas ici d’une petite paroisse de fond de rang. Du haut de ses 191 ans, le bâtiment de style gothique de la renaissance est une imposante structure de pierre délimitée par deux clochers. L’intérieur qui bombarde l’œil d’ornements est pour sa part une œuvre d’art en soi. Actuellement fermée afin de limiter la propagation de la Covid-19, la direction appréhende près de 12 millions de pertes pour l’année actuelle alors que de nombreux travaux de restauration se doivent d’être faits. Ces derniers sont évalués à 30 millions de dollars ce qui n’est pas du petit change, pour utiliser un évident euphémisme.

Basilique Notre-Dame-De-Montréal

500 Place d’Armes

Résolument plus moderne, la construction de style international datant de 1968 abrite la Banque Nationale, banque la plus importante de la province. Un revêtement noir ajouté d’une fenestration assombrie quadrillée donne une surface monochrome du plus bel effet qui est un contraste intéressant avec l’architecture voisine plus traditionnelle. L’institution financière en question créée en 1859 avait pour objectif de représenter la francophonie puisqu’elle était exclusivement contrôlée par des hommes d’affaires dont la langue maternelle était le français. Elle génère aujourd’hui près de 7,2 milliards de dollars.

500 Place d’Armes

Édifice de la New York Life Insurance

Reconnu comme étant le premier gratte-ciel au Canada, l’immeuble est érigé de grès rouge d’Écosse qui rappelle notre héritage Britannique, tout comme le profil de la reine sur notre devise. De nombreux détails à la New-yorkaise le distinguent du paysage architectural de Montréal. La grille en fer ornemental qui fait office d’entrée, le couronnement supérieur ainsi que les visages sculptés démontrent l’ingéniosité d’artistes qui sont dans l’ombre. La New York Life Insurance Company est à ce jour la troisième plus grande compagnie d’assurance vie des États-Unis. Les employés ne déferlent toutefois plus dans les corridors du gratte-ciel rouge puisqu’ils ont quitté en 1940, et vendu quelques années avant (1909) à la Québec Bank (aujourd’hui Banque Royale du Canada). Aujourd’hui, des bureaux et des logements de grand luxe font vivre le bâtiment riche d’histoire.

Édifice de la New York Life Insurance

Édifice Aldred

De style Art déco, l’édifice qui est d’ailleurs l’un de mes favoris est d’une symétrie désarmante. La verticalité des lignes décorées de plaques d’aluminium embossées de motifs géométriques confirme d’ailleurs le style d’architecture souvent associé au personnage de fiction Gatsby le magnifique. Le gratte-ciel est construit entre 1929 et 1931 par la société financière Aldrer and Co. Limited. L’entreprise est d’ailleurs liée à la Shawinigan Water and Power Company, entreprise prometteuse d’un grand succès qui était censée mener la petite municipalité de Shawinigan vers des sommets comparables à la ville de New-York. L’ambition ne s’est toutefois pas avérée vraie puisque Shawinigan est aujourd’hui la quatrième ville la plus pauvre du Québec. Le prestigieux édifice est aujourd’hui occupé par diverses entreprises et professionnels. 

Édifice Aldred

Pour conclure, Place d’armes est diversifiée et significatif pour Montréal. La situation mondiale actuelle est en contrepartie chargée d’incertitude pour les espaces de bureaux au centre-ville et apporte son lot de défi. Peu importe ce qui en découlera, ça en vaut le détour!

13