Nouveauté aux HEC : le programme AGIR

– C’est quoi ton groupe ?

– Le 16 , je suis dans AGIR !

-Mais, c’est quoi au juste cette classe AGIR ?

Tu te questionnes peut-être sur cette nouveauté mise en place aux HEC ! L’Intérêt est allé enquêter pour toi !

En effet, de par ses différences avec le parcours classique, ce nouveau parcours proposé à des étudiants de première année du B.A.A. semble éveiller la curiosité de certains. Cet article a donc pour but de répondre à certaines des questions à propos de ce groupe qui occupe sans cesse la salle Amos.

-Une pédagogie dynamique et actuelle…

Offert pour la première fois lors de la session d’automne 2017, le parcours AGIR propose à ses étudiants des méthodes d’enseignement différentes des méthodes traditionnelles dans le but pour HEC Montréal d’offrir de nouvelles expériences pédagogiques afin de toujours rester à la pointe de l’enseignement.

Qu’il s’agisse d’apprendre à travers des simulations de gestion ou encore des projets regroupant plusieurs matières, les professeurs de ce parcours pensent qu’il est possible d’enseigner d’une manière différente et plus appropriée pour certains étudiants, et cela passe par plus d’apprentissage expérientiel, plus de liens entre les différents cours mais aussi plus de liens avec le réel.

-Des projets innovants…

Mais les étudiants, ils en pensent quoi ? Afin de répondre à cette question, je suis allé à leur rencontre dans le but de savoir ce qu’ils pensent d’AGIR depuis leurs débuts à HEC Montréal.

Les deux premières semaines de ce parcours sont appelées « Intégration Académique » et amènent les étudiants à réaliser en groupe divers projets pour l’AEHEC et à se financer à partir de plateformes de crowdfunding. Au détour d’une conversation, Marie-Frédérique me confie : « Malgré une grosse charge de travail, je trouve que les intégrations académiques m’ont permis d’être plongée directement dans le monde des affaires. Le projet de crowdfunding m’a aussi permis de mieux comprendre la manière dont je travaille en groupe avec les autres et, dans le fond, c’était vraiment le fun d’être poussée à prendre des initiatives tout en découvrant les différents membres de mon groupe ! « . Au final, ces deux semaines auront vu la naissance de différents projets tels que HECoVélo qui vise à améliorer les installations prévues pour les vélos dans l’école ou encore Nettoyeur HEC qui faciliterait l’accès au nettoyages des habits et des complets.

Plus récemment, les étudiants du parcours AGIR ont aussi vécu un « jeu » de comptabilité de plus de 18 heures étalées sur trois jours (oui tu as bien lu, 18 heures de comptabilité !). Suite à cette semaine éprouvante, Abderezzak me raconte : « Cette semaine m’a beaucoup appris. Même si la théorie est toujours présente, on est plus immergés dans la pratique, plus dans le concret ! Chaque erreur que l’on fait nous donne l’occasion d’apprendre et de mieux comprendre la comptabilité et je pense que c’est ce qui fait la force de ces trois jours de jeu. De plus, réaliser ce travail en groupe nous a invité à nous entraider et à collaborer constamment et c’est un aspect que j’ai beaucoup apprécié. »

-Agir : une croissance en prévision !

En somme, les retours des étudiants, ainsi que celui des professeurs, semblent donc positifs à la fin de ce premier mois au sein du parcours AGIR. La direction des programmes se questionne maintenant sur la proportion que pourrait prendre le parcours au sein du baccalauréat. Au terme de cette première expérience, une solution serait de proposer deux parcours différents afin de répondre à deux profils d’étudiants distincts. Il existerait alors un parcours plus traditionnel pour les étudiants préférant les cours magistraux et un parcours AGIR pour ceux désirant une pédagogie plus active. Cependant, la proportion de ces deux parcours reste encore à déterminer…

Catégories: Académique,HEC Montréal,Sans catégorie

Tags: ,